Bonjour à tous,

Aujourd'hui je vous propose le test du NGC-1, dernière née des box Minix et qui tourne sous Windows 10. Je remercie Belchine qui a eu la gentillesse de nous prêter cet appareil :)






Le NGC-1, je l'attendais depuis longtemps. Possesseur d'un Z64, je dois avouer que ce Minix montre très vite ses limites. Pas de problèmes avec Kodi (tant que je ne lis pas de x265 ou de 4k), c'est plus une impression de fluidité très discutable dans l'utilisation qui me gêne, plus les deux pauvres ports USB 2.0 et le filaire bloqué à 100 Mb.
Du coup, ce NGC-1, je le vois comme ce qu'aurait dû être le Z64, à savoir une vraie box avec une config digne de ce nom. Mais qu'en est-il au final ?

1°) Les specs

Processor    Quad-Core Intel Celeron N3150
GPU    Intel HD Graphics
Memory    4GB DDR3-L
Internal Storage    128GB M.2 SSD
Wireless Connectivity    802.11ac Dual Band Wi-Fi (2.4GHz/5GHz), BlueTooth 4.2
Operating System    Windows 10 (64-bit), Ubuntu OS
Video Output    Mini-DP, HDMI 1.4 (up to 4K @ 30Hz)
Audio Output    Via HDMI 1.4, 3.5mm stereo jack, optical SPDIF
Peripheral Interfaces    RJ-45 Gbt Ethernet, USB 3.0 x 3, headphone / mic jack, Kensington Lock
Power    DC 12V, 3A Adapter Included (CE, CC Certified)

Les 4 GB de Ram seront les bienvenus. Sur les 2 GB du Z64, Windows 10 occupe 50%, sachant que j'ai optimisé l'OS pour ne pas lancer tous les services et autres options inutiles...

2°) Unboxing

La première chose que j'ai constaté en recevant le NGC, c'est le poids de la boite. C'est lourd, et c'en est surprenant. J'en suis à mon 4ème Minix, en test ou proprio, et je n'avais jamais eu cet effet.

A la différence de ses modèles Android, Minix adopte un packaging de couleur bleue, qui n'est pas sans rappeler une autre marque :)

Les boites Minix sont légèrement plus claires que la boite Intel
 
Voici la boite sous toutes ses coutures :

De dessus
Face arrière

Face avant

Côté droit

Côté gauche

De dessous

On ouvre la boite et on découvre le NGC-1, protégé dans sachet plastique, rangé dans un support en mousse, avec de part et d'autre les deux antennes WiFi. Petit plus de cette boite, un revêtement en mousse sur le couvercle qui ajoute une protection supplémentaire, bienvenue.

Le NGC-1 dans son écrin
Sous le NGC-1, on trouve les accessoires. Et là, contrairement au U1 qui était bien fourni, Minix s'est contenté du strict minimum, à savoir l'alimentation et un câble HDMI.


On sort le Minix de son emballage, il se révèle avec son boitier en alu brossé de couleur gris. Je trouve ça plutôt classe, cela change du plastique noir auquel nous avait habitué Minix jusqu'à présent.


Si certains pourraient penser que c'est un luxe inutile faisant grimper le prix, je peux vous assurer qu'à l'usage il n'en est rien. En effet, ce boitier sert de dissipateur thermique, j'ai pu m'en rendre compte lors des tests. Quand on lui "met dedans", le boitier tend à chauffer. Pas suffisamment pour se brûler la main non plus, mais suffisamment pour se dire "Ah oui ça chauffe quand même".

J'ai ensuite comparé le NGC-1 à son frère le Z64, qui lui est inférieur sur tous les points, à commencer par la taille :


Face avant, on remarque que le récepteur infrarouge a disparu sur le NGC-1. Logitech Harmony et autres, passez votre chemin...

Côté droit, 3 ports USB 3.0 au lieu de 2.0, on n'a plus la possibilité de mettre une micro SD. Le Z64 n'était livré qu'avec 32 GB, contre 128 pour le NGC, ceci explique cela.

Face arrière, on gagne une sortie SPDIF. On note que le Z64 tourne en 5v, le NGC-1 en 12v.

Côté gauche, juste le système antivol en plus par rapport au Z64


Je l'ai dit un peu plus haut, on sent tout de suite que le NGC est lourd, ça s'est vérifié sur la balance de cuisine :) 274g pour le Z64, 507g pour le NGC, soit un demi-kilo tout de même !

3°) Premier démarrage

Chose amusante, quand on allume le NGC, on retrouve le bon vieux premier écran d'un PC, à savoir celui du bios qui invite à appuyer sur Suppr pour rentre dans la configuration. On a même droit au bip du buzzer :)

Le NGC est livré avec Windows 10 64 bits (hip hip hip hourra au passage, après l'incompréhensible Windows 32 Bits sur Z64, qui a une architecture 64 bits...). Au  premier lancement, on retrouve tous les messages habituels d'un premier lancement de l'OS, avec le choix de la langue, le fuseau horaire, l'acceptation des CGU, configuration du compte Microsoft, de Cortana, etc. Et Windows oblige, on se paye même les premières mises à jour. Bref après tout le folklore, on arrive enfin à notre premier bureau Windows 10.
Première chose que j'ai faite, c'est vérifier la mémoire disponible. 34%, c'est ce qui est occupé après la fin du démarrage. Et c'est un chiffre que j'ai retrouvé quasi systématiquement au cours des différents boots. Comme je l'avais fait avec le Z64, un petit nettoyage de Windows 10 pour virer tout ce qui est inutile permettra de gagner encore quelques %
Sur les 128 GB de stockage embarqués, il en reste 111, ce qui est correct.

Le temps de boot (je ne parle pas du tout premier) est plus que satisfaisant, puisque l'on a le bureau Windows en une vingtaine de secondes, après appui sur le bouton d'alimentation.

4°) Bureautique, vidéo,...

Quand je teste une tablette, un smartphone, un ordinateur,... ce que je fais c'est de charger la home de CDiscount. Non pas que j'ai des actions chez eux ou que je la trouve belle, c'est surtout qu'elle est super chargée, et donc très bien pour tester la réactivité des devices.

Pardon par avance pour vos yeux ;)
Pour cela j'ai lancé Edge bien sûr, le navigateur de Windows 10. Si le navigateur se comporte bien dans l'ensemble, il y a de temps en temps des saccades, scrollings pas francs, des latences. Après avoir mené les mêmes tests avec Chrome, le navigateur de Google s'en est nettement mieux sorti.

Je suis passé sur Youtube, vidéo en 1080p, pour voir là encore comment se comportait notre configuration. Là encore, pas de soucis particuliers, ça répond au doigt et à l'oeil.

Les 6 premiers Star Wars en même temps sur Youtube ;)
Le direct sur le site France TV Sports
Le NGC-1 lit du 4k et du x265 sans sourciller. Bien que, là encore pour la 4k, je n'ai pas pu dépasser une résolution de sortie en 1080p, alors que branché en HDMI sur mon ampli H/C 4k. Comme pour le U1, je n'incriminerai pas le NGC-1, il est possible que mon ampli ne soit pas reconnu comme 4k.

Même si ce n'est pas son utilisation première, j'ai aussi testé Photoshop. Si manipuler quelques JPEG de base ne posera pas de problèmes, attaquer des PSD de plusieurs dizaines de mégas commence à chatouiller le Minix. Si vous prenez un malin plaisir à en ouvrir un certain nombre en même temps, vous finirez par avoir un Photoshop en "Pas de réponse". Là encore, ce n'est pas l'utilisation principale que l'on aura du NGC-1, donc je ne lui en tiens pas rigueur :)

5°) Hyperspin

Plus que l'émulation des jeux arcade, je voulais voir comment se comportait le NGC-1 avec Hyperspin. J'avais 4 box sous la main :
  • la Heavybox 15k que j'utilise dans ma New Astro City, création de hyperfreespin
  • la HFSBox15k, qui succède à la Heavybox, création de hyperfreespin
  • la Crossbox, qui est une box dédiée aux jeux en Tate, création de stickcross
  • la HyperTate qui, comme la Crossbox, est dédiée au jeux en Tate, création de hondohc
J'ai commencé avec la Heavybox et le problème que j'ai rencontré, ce sont les fameuses vidéos qui sont remplacées par des images vertes :





Vu que cette box fonctionne très bien sur le PC de ma borne, j'ai mis à tout hasard les drivers vidéo à jour. Sans amélioration, j'ai fait un tour sur Hyperfreespin où j'ai vu qu'il faut désactiver l'accélération matérielle de Flash (les vidéos sont en .flv). HFS suggère d'aller sur Youtube, qui désormais est en HTML5. Il me fallait donc un site de streaming en flash, c'est tout naturellement que je suis allé sur Youporn :D Malgré cette désactivation j'avais encore ce problème.

J'ai continué avec la HFSBox, dont les vidéos sont en .mp4, et là tout de suite ça allait beaucoup mieux :




Les tests sur les deux box dédiées Tate donneront la même chose, avec des vidéos en .flv qui ne passent pas, et des vidéos en .mp4 qui passent. Ici un exemple avec la Crossbox :




Si ce souci de vidéos vertes peut se régler finalement en remplaçant un .flv par un .mp4, il est un autre problème, que j'ai rencontré avec toutes les box Hyperspin, qu'il sera beaucoup plus difficile à régler à mon avis, c'est la fluidité.

On le sait, Hyperspin n'est pas connu pour être léger, loin de là. Avec tous les effets que l'on peut mettre, les configurations modestes peuvent être mises à mal. Et c'est malheureusement le cas avec le NGC-1.
Tout va dépendre du nombre d'effets qui seront présents. Sur la Heavybox par exemple, la navigation entre les systèmes est saccadée, alors que ça passe sur la HFSBox ou la Crossbox.

Si on veut un frontend fluide à mettre sur le Minix, il sera préférable de se rabattre donc sur des solutions moins gourmandes dans le style de Hardcade, ou alors sur un Hyperspin tout simple.

6°) L'émulation arcade

Tant qu'à être sur Hyperspin, j'en ai profité pour tester l'émulation arcade. En commençant par le oldschool, à savoir le CPS, MVS, etc. Pas de problèmes particuliers à noter, c'est fluide à tous les niveaux.






Great 1000 Miles Rally, Choplifter ou encore Sunset Riders tournent eux aussi sans soucis, tout comme 1944 qui est un jeu CPS2.

J'ai continué avec les Cave, et là, ça dépend des jeux. Les récents, tels que Mushihime Futari Sama ou DoDonPachi Black Label, souffrent de lenteurs, avec sautes de son, etc. Le DoDonPachi de 1997 n'a lui aucun problème.

Et pour terminer, direction le PGS et le ST-V, présents dans la HFSBox. Sans surprise cela ne se passe pas très bien, avec de grosses lenteurs sur le PGS, et des problèmes en tout genre sur le ST-V : musiques décalées ou hachées, grosses chutes de framerate,... Injouable. J'ai eu les mêmes problèmes, moins marqués certes, sur ma mamebox (E8600@3.3GHz, Radeon 4870). 

7°) L'émulation consoles

Comme d'habitude, j'ai fait l'impasse sur le 8/16/32 bits pour m'attaquer directement au 64/128 bits.

Dans l'ensemble, la Nintendo 64 tourne bien, à condition de prendre le bon émulateur. J'avais commencé avec Project64 mais tous les jeux étaient lents, bandes sons qui passent mal,... En utilisant Mupen64, tous les jeux sont bien émulés.






Contrairement à l'émulation sur le U1, ici la chambre de Link ressemble à ce qu'elle devrait être :)
Donc émulation très très correcte, émaillée de ci de là par quelques glitches vidéo ou audio qui ne nuisent pas au jeu.

Tout en restant chez Nintendo, je suis passé au 128 bits, avec la Gamecube et la Wii. Voulant mettre toutes les chances du côté du Minix, j'ai utilisé une version optimisée de Dolphin, qui s'appelle Ishiiruka.
Malgré cela, le constat est sans appel : impossible de jouer à la GC ou la Wii sur le NGC-1. Au mieux, en mode fenêtré, on a un jeu qui est fluide sur un écran fixe, comme un titre. Mais dès que le moteur de jeu se met en route, sur la démo de Mario Kart par exemple, on a des lenteurs, les fps s'écroulent. On peut oublier le plein écran. J'ai essayé les différents moteurs de rendu proposés par Dolphin, rien n'y a fait.
Vu que le processeur n'était jamais à fond, j'ai supposé que le chipset graphique était en cause. J'ai donc testé sur mon NUC (sous Win 7 64 bits), qui a aussi un Intel HD Graphics, et là aucun souci, cela tourne à merveille.

Le chipset graphique du NUC, à gauche, et du Minix, à droite (source : site Intel)
Alors certes la fréquence dynamique maxi est pratiquement le double sur le NUC, cela peut venir de là. Par acquis de conscience j'ai testé avec la dernière version officielle de Dolphin avec le même résultat.

Et pour finir avec le 128 bits, j'ai gardé le meilleur pour la fin avec la Dame blanche de Sega, la Dreamcast ! Vu les résultats de la Gamecube, je m'attendais à du bof et c'est finalement tout le contraire :) Zero Gunner 2 et Virtua Tennis 2 tournent sans problèmes. Soul Calibur a quelques glitches vidéo qui ne gênent absolument pas. Par contre Ikaruga est injouable, il y a constamment des micro-freeze gênants le jeu.

:love: :)









Sonic Adventures, GigaWing 2 ou encore Crazy Taxi tournent aussi sans problèmes.

8°) Les jeux PC

J'ai testé trois jeux assez récents : Dark Souls 3, Project Cars et Dirt Rally. Oui je sais, j'ai cherché les ennuis :)
Ce qui m'a étonné sur ces trois jeux, c'est que aucun n'a été fichu de mettre des réglages corrects par défauts. En effet, j'étais à chaque fois en "High", même après un auto-detect, alors que, dans les faits, le NGC-1 a souffert tout ce qu'il a pu.
Sur les trois jeux, on s'en sort encore à peu près dans le menu, par contre in-game, ça dépend des jeux.

Sur Dark Souls 3, détails au minimum, le scrolling de début est super lent, et je ne vous cache pas que les fps ne se bousculent pas au portillon.


Les settings par défaut, le configurateur s'est un peu emballé...

La vidéo de présentation tourne sans problèmes

Le scrolling, qui utilise le moteur du jeu, annonce la couleur. On est à 2 fps au mieux.

Ne comptez pas jouer, le Minix rame tellement que certains inputs ne sont pas pris en compte !
Ce n'est pas compliqué, ça m'a fait penser au test du joueur du grenier de Virtual Hydlide sur Saturn, mais en pire :)

Sur Dirt par contre, en mettant tous les réglages graphiques sur le plus bas possible (Ultra Low, Low ou Off selon les réglages), le jeu est jouable, et même fluide. Bon par contre il ne faut pas s'attendre à des merveilles visuelles :

The lower the better...

C'est fluide, mais c'est pas top graphiquement :)

Et le fin du fin, c'est qu'il est jouable avec mon volant, un Thrustmaster TX F458 Italia, que j'utilise sur ma One. Par contre le retour de force est super faible par rapport au même jeu sur One, je ne sais pas pourquoi.

Project Cars quant à lui est tout simplement injouable, quels que soient les réglages graphiques. Même dans les menus ça rame.

Histoire de revenir à des choses plus en adéquation avec le NGC-1, j'ai installé Steam sur lequel j'ai quelques jeux qui ne sont pas des gros jeux. C'est essentiellement de vieux jeux Star Wars, avec en plus quelques titres Sega. J'ai néanmoins Day Of The Tentacle Remastered, que j'ai donc testé.
Pas de problèmes à signaler avec ce titre qui tourne très bien. Pas de bugs, de glitches, saccades, baisses de fps, lenteurs,...





(Au passage si vous êtes fan je ne peux que vous conseiller ce jeu. Et si vous n'êtes pas fan, je ne peux que vous le conseiller aussi ;) ).

J'ai testé d'autres jeux comme The bluecoats : North Vs South, Pinball FX2, Star Wars Empire At War,... sans jamais avoir de problèmes à signaler.

9°) Le streaming XBox One

Windows 10 et possesseur d'une One obligent, j'ai testé le streaming XBox One. Pour ceux qui ne sauraient pas ce que c'est, on peut, via l'application XBox de Windows 10, accéder à une One qui est sur le même réseau.
Y accéder, cela veut dire que la console streame tout simplement son écran sur l'application. C'est comme si on manipulait la One normalement, mais depuis le PC. Il faut bien comprendre que c'est du streaming, et non une connexion à distance : si vous allumez la télévision, vous verrez tout ce que vous faites sur la One depuis le PC, comme avec une connexion VNC.

J'ai utilisé un pad 360 filaire, branché en USB sur le NGC-1, pour pouvoir utiliser la One.

La fluidité est juste parfaite. Sur le Z64, j'avais noté un ressenti légèrement différent par rapport à la console, alors que là, console ou streaming console, le ressenti est exactement le même. Avec une résolution en 1080p et pas de downgrade de qualité d'image.

Le bureau de la One, on peut tout faire depuis le PC. (Merci à mon fils pour avoir jouer à Goat Simulator...)

L'excellent Killer Instinct...

... avec Rash, de Battletoads :) Le jeu ne souffre d'aucune latence vidéo, audio, ou de contrôle. Un régal :)
J'ai aussi testé, à tout hasard, la rétrocompatibilité, qui passe très bien elle aussi. Avec un jeu à 2 joueurs en écran splitté, qui ne lague pas non plus, la fluidité est encore au rendez-vous.



Je vous l'accorde, du splitté sur deux écrans c'est pas très utile, mais c'était pour là encore éprouver la performance de l'ensemble :)
Par contre, impossible de faire fonctionner le volant dans ce cas (testé avec Dirt sur One). Bien que reconnu par Windows, il n'est pas reconnu par la console.

Comme je le disais un peu plus haut, le PC et la console doivent être sur le même réseau. Les deux étaient aussi branchés en filaire, ce qui aide bien pour avoir le débit nécessaire au streaming.

10°) Windows, ami ou ennemi ?

Les mises à jour, les drivers, les frameworks,... Windows 10 arrive déjà bien fourni mais on n'échappe quand même pas à ça. Néanmoins, il faut avouer qu'avec le temps Microsoft a bien amélioré tout ça même si, en le mettant à côté du U1, son cousin Android, le NGC-1 demande un peu plus de temps sur sa mise en oeuvre.

Je n'ai pas échappé à "Windows Module Installer Worker", qui installe en invisible les mises à jours de Windows. En soi ça ne m'aurait pas dérangé, s'il n'avait pas occupé tranquillement 30-35% du proc.
Je n'ai pas non plus échappé à "Anti Malware Service Executable", en gros l'antivirus interne. Sur certains exe, comme Hyperspin, il peut prendre jusqu'à 7-8 secondes avant d'autoriser le lancement du soft...

Mais dans l'ensemble ce Windows 10 reste agréable à utiliser. On dispose de Steam et de son énorme catalogue, des dernières versions des émulateurs,... Un très bon OS pour ce genre d'appareils et pour ceux qui seront plus à l'aise pour "bidouiller" sous Windows plutôt que sous Android.

Conclusion

Si je n'attendais rien de lui sur les gros jeux, j'avoue par contre être un peu plus réservé quant aux prestations du NGC-1 sur Hyperspin et l'émulation GC/Wii. Alors certes, je n'ai pas poussé les optimisations au maximum, mais j'en espérais plus quand même.
Si vous comptez l'utiliser dans un bartop ou une borne, mon conseil serait de chercher une autre solution moins cher. Le Z64, pour le coup, s'en sortira aussi bien que le NGC-1 sur l'émulation des vieux systèmes, mais on peut aussi aller voir du côté du Pi par exemple.

Pour le reste, ce que je rajouterais par rapport à tout ce que j'ai pu écrire, c'est l'impression de fluidité générale dans l'utilisation "de tous les jours". Le Z64 est vite dépassé dès qu'on a quelques fenêtres ouvertes, ou un navigateur sur un site un peu costaud,... bref on est obligé de systématiquement fermer ce qui n'est plus utilisé pour garder une fluidité acceptable. Sur le NGC-1, ce n'est pas le cas, ou du moins beaucoup plus tard (voir mes n Photoshop ouverts en même temps :) ). Dans une utilisation "de tous les jours", on a un appareil qui ne peine pas, qui répond toujours bien. Et au moins on peut enfin brancher 3 appareils en USB sans devoir acheter un hub USB.

Dans l'ensemble, le NGC-1 ne m'a pas déçu. Fidèle à ce pour quoi il a été fait, ce Minix est une bonne petite machine silencieuse très polyvalente qui mérite le détour.

Et encore un grand merci à Belchine pour m'avoir prêté le Minix NGC-1 :)

FreddyBoubil


Cet Article vous a été proposé par La Team Open-Consoles

Partager cet Article

Share on Google Plus

Articles similaires

Laissez-nous un commentaire

    Commentaire
    Commentaire

6 commentaires :

  1. Encore un très bon test, qui m'a aussi fait connaitre le super site Hyperfreespin, et rien que pour ça ça valait un merci ;)
    Une petite question cependant, tu as testé avec des box 15k, elles sont pas sensées fonctionner que sur des écrans CRT ? Si ça fonctionne bien sur LCD aussi ça m'intéresse carrément XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour, il y a 2 configs de disponibles, une pour le 15k et l'autre pour le LCD mais tu pourras voir tout ça directement sur HFS! ;)

      Supprimer
    2. De rien :)

      Les box 15k fonctionnent sur n'importe quel écran et n'importe quelle résolution, c'est juste qu'elles sont optimisées pour être utilisées sur des écrans 4/3. C'est pour cela qu'il existe leurs équivalents LCD, comme l'écrivait Rank.

      J'aurais pu tester avec les versions LCD, mais cela n'aurait pas changé grand'chose au résultat. Et vu que j'avais les 15k sous la main...

      Supprimer
    3. Bah justement, y'a la HFSBoxSP spécialement conçue pour les LCD, mais pour les box 15k sur HFS ils indiquent tous qu'elle sont faites pour CRT, et qu'il est déconseillé de les utiliser tel quel sur LCD xD
      Mais bon après j'ai pas testé voir si ça faisait vraiment des trucs bizarres comme ils disent, ou si ça marchait :P

      Supprimer
    4. Ah d'accord Freddy merci pour l'info ;)
      Ouais c'est pour les maniaques du pixel perfect tout ça...
      Et je pense aussi que les versions LCD ont des shaders d'activé pour rendre l'effet CRT, ce que les 15k n'ont logiquement pas :D

      Supprimer