Les Reviews-Retrogaming : Le Ben Nanonote [part 1/2]

Intro: comme je l'avais dis lors de ma présentation j'aimerais aussi parler un peu d'émulation sur des supports (toujours compacts et portables) plus variés comme les UMPC et ainsi ouvrir un peu les horizons de de cette rubrique.
Aujourd'hui je commencerai donc logiquement non pas avec un UMPC (cherchez pas je suis comme ça! ^^' ) mais avec un cousin très proche sous Linux...



Bonjour à toutes & tous,


Si il est un "OVNI" qui est passé à vive allure à proximité du ciel bleu et azuré des CPOS c'est bien le Ben Nanonote de Qi Hardware!

"buy now!" puisqu'on vous le dit!



Alors entendons nous tout de suite, nous ne parlons bien sûr pas ici d'une "console portable open-source" à proprement dit -ça me semble assez évident- mais plutôt d'une sorte de dictionnaire électronique survitaminé qui s'avère complexe dans son utilisation et aussi capable d'émuler.

Il y a même tant de choses à dire à son sujet que j'ai dû me résigner à scinder l'article en deux de manière à pouvoir vous offrir une partie jeux/émulation la plus complète possible, le "tout en un" aurait été vraiment trop long et certainement assez indigeste au final.

Bref, soucieux de faire les choses dans l'ordre, aujourd'hui je consacre cette première partie  à faire les présentations.

la première fois que vous l'allumez vous tombez sur cet écran, sans GMU aucun menu n'est encore implémenté, il n'est à ce stade là qu'une simple console Linux.
En fait le BeN (j'utiliserai cette acronyme maison car plus pratique!) se rapproche bien plus d'un micro (voir même nano!) open-source hardware laptop et la complexité à l'aborder pour les non-initiés le réserve presque exclusivement à l'élite de la communauté LINUX Anglophone. -devs et geeks confondus-

En clair: amateurs inexpérimentés et non bilingues s'abstenir! 

 tout ce qu'il faut est là, même la petite lingette est la bienvenue car il marque très facilement!


Le BeN est donc disponible en Europe via la boutique Hackable:devices (en gros: "appareils modifiables", tout est dit!) en 2010 pour le prix de vente modique de 99$.


Il tourne sous l'OS Open WRT Custom Edition et pour ceux qui voudraient "s'amuser" à le tester sachez que QEMU l'émule très bien.


Cette version est dite "Copyleft" c'est à dire distribuée dans le domaine public sans copyright, le programme n'étant pas un logiciel propriétaire.
Le choix de cette distribution n'est en rien anodin puisque elle lui assure d'office un potentiel de développement important grâce à la communauté Linux et ses passionnés toujours hyper imaginatifs et très actifs.

En prime ce type de démarche s'avère aussi généralement toujours positive voir même productive pour les avancées sur la recherche et l'innovation.


Accessoirement il fera aussi se rejoindrent un peu les utilisateurs de la Pandora, de la GP2X et de la Dingoo mais cette partie là sera plutôt développée dans la seconde section de cette R-R.


fin, léger et composé de matériaux de qualité, sa finition glossy en fait un véritable petit bijou! (qui marque hélas!)

La société Qi-Hardware a été crée par d'anciens employés d'OpenMoko qui souhaitaient concevoir un nouveau support open-source portatif, ce qui -hélas- allait directement à l'encontre de la ligne directrice de leur hiérarchie.
Ils sont donc tout simplement partis pour créer leur propre société et ainsi espérer pouvoir mener à bien leur premier projet. 
Chapeau bas les gars, respect total!

D'ailleurs, comme le montre le symbole de leur société (et la touche dédiée en bas/au milieu du clavier) ce device ne marque que le "commencement".

Ce petit hybride s'est vendu à ce jour à + de 1300 unités, ce qui montre bien que c'est un produit de niche mais reste tout de même un petit succès compte tenu des spécificités de la machine.


un clavier de très bonne qualité et efficace (et j'ai des grandes mains!) un régal.

en dessous, le compartiment de la batterie... mais pas que, voyez plutôt...

si vous avez remarqué le petit bouton inclut dans la boite (petit sachet transparent) et bien il sert à pouvoir appuyer sur les contacts prévus à cet effet (voir photo) et passer par exemple en usb boot mode.

Ressemblant quasi trait pour trait au Zipit Z2 (originellement conçu comme un "IMD" aka instant messaging device pour teenagers mais assez vite détourné de sa fonction première par la hacker/free software community tout comme le BeN) il est par exemple capable -pour les plus doués- d'émettre un signal vidéo VGA grâce au UBB (Universal Breakout Board) et à partir de là vous allez comprendre ce qu'est le sens noble du mot "bidouille".

Bienvenue chez les geeks! 

hardware ou software, leur conception est très similaire...

... vraiment très similaire!...

Créant rapidement un véritable engouement auprès d'une communauté -certes restreinte- de développeurs à la fois professionnels et d'amateurs avertis (des geeks/nerds, clairement) autour de ce support, vous pouviez créer ou rejoindre librement tout un tas de "Nanoprojects" et ainsi participer en aidant à leur développement. (et aussi une très bonne façon d'apprendre et d'évoluer!)

vous trouverez les projets sur la page dédiée du site Qi Hardware

La seule "condition" du deal étant d’accepter de publier et partager les schémas et données de vos améliorations auprès de la communauté, ce qui est le principe de base de la philosophie open-source!


Les webchat entre devs qui accélèrent beaucoup les échanges et les évolutions se font via le freenode sur la Qi-Hardware channel et n'hésitez surtout pas à aller jeter un coup d’œil à la copyleft hardware planet, c'est un monde véritablement étonnant et surprenant!


prise audio + mini usb sur le flanc droit (data/charge)

attache dragonne et port micro-sd (up to 32Go) du côté gauche


Ici, l'overview de la bête depuis le site Qi-Hardware:


-proc: JZ4720 336 MHz MIPS compatible processor from Ingenic Semiconductor Co.

-screen: 3.0" 320x240 pixels colour TFT LCD (40x15 character in a text console)

-32MB SDRAM

-2GB NAND Flash Memory

-expansion : 1 microSDHC slot (SDIO capable)

-59 keys Keyboard

-Stereo headphones connector, mono speaker and microphone audio interfaces.

-USB 2.0 High-Speed Device, Mini B connector and IEEE 802.15.4 WPAN (as accessory)

-3.7V 850mAh Li-ion Battery (Compatible batteries) and 5V 500mA DC input through USB port

-Measured battery life time, idle, screen off: 12h59

-Overall dimension (lid closed): 99 * 75 * 17.5mm. 
(display: 7.5mm, keyboard: 10mm)
-Weight: 126g (includes battery)


Bon alors tout ça c'est bien beau mais vous vous demandez peut-être pourquoi est ce qu'on parle de cet ersatz d'UMPC/PDA/Smartbook (UMPC=Ultra Mobile PC) d'entrée de gamme version Linux chez Open-Consoles?... 
Parce qu'à priori ce qui nous intéresse justement ce sont bien les consoles non?...


... ça vous étonne?... c'est normal mais vous allez comprendre...

L'écran en 320x240 "façon GCW Zer0" ou encore les mots "Linux" et "open-source" ont pourtant déjà dû vous mettre la puce à l'oreille non?... 

Alors finalement, quels supports sont émulés et qu'est ce que ça donne à l'utilisation, est ce que c'est rapide, stable et efficace?... 

Nous parlerons justement de tout ça en détail dans la seconde partie de cette R-R dédiée au Ben Nanonote et répondrons entre autre à cette question: 
"Le Ben Nanonote est-il une Dingoo A320 déguisée?!"


to be continued...


sources: Qi-Hardware.com


"Allez, sur ce, c'est l'week-end, moi j'vous laisse!
 à la prochaine! yiiiiiihaaahhh!!!..." RXZ 



Cet Article vous a été proposé par La Team Open-Consoles

Partager cet Article

Share on Google Plus

Articles similaires

Laissez-nous un commentaire

    Commentaire
    Commentaire

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire