Comment choisir sa console portable Open-Source?

[Article mis à jour en Juin 2015]

Si j'en crois la fréquentation toujours croissante sur le forum et le blog, vous êtes de plus en plus nombreux à vous intéresser aux consoles portables Open-source, et bien vous en prend ! 





Mais faut bien l'avouer, pour s'y retrouver dans cette jungle de plus en plus foisonnante, cela devient vraiment difficile.

Nous nous efforçons régulièrement de répondre à vos questions avant achat sur le forum mais il était important d'actualiser ce petit guide afin de prendre en compte l'évolution de ce secteur depuis 2012, date de création de ce présent guide.

Nous avons donc décidé d'aller un peu plus loin et de détailler ce qui nous semble être important à prendre en compte au moment de votre achat.

Avant de vous jeter corps et âmes dans cette lecture (bande d'impatients !), vous devez déjà vous poser LA question : Qu'est ce que je souhaite faire avec cette console ?

En effet, la réponse à cette question va orienter votre choix.

Voici plusieurs axes qui se dégagent des différentes discussions qui ont lieu sur le forum.
  1. Je souhaite une console portable dédiée émulation pour des plateformes 8-16 bits.
  2. Je souhaite un console portable dédiée émulation pour des plateformes 32 bits ou plus.
  3. Je souhaite une console portable permettant de jouer à de nouveaux jeux (homebrew, casual game...).
  4. Je souhaite un console portable permettant un accès Web (messagerie, navigation...)
  5. Je souhaite une console portable qui n'existent pas encore...
  6. Je souhaite une console portable, une console transportable ou une console hybride que je peux relier à ma télé HD.
Pour être clair, la console ultime, le St Graal n'existe pas encore, et n'existera peut-être jamais...C'est comme lorsque vous achetez une maison vous devez faire quelques compromis...

Ecran

- Taille (Là pour le coup ça peut compter...)



La norme s'est clairement déplacée vers des écran 7" depuis l'arrivée d'Android (Archos Gamepad 2, JXD S7800, GPD Q9...). Toutefois, des écrans 5" existent pour des consoles portables

Personnellement pour du jeu uniquement je préfère un format maximum de 5"

Par contre, pour une utilisation multimédia et Web, le 7" devient le minimum.

Ce qu'il faut comprendre bien évidemment, c'est que la taille de l'écran détermine également la taille de la console...et cet élément pourra être déterminant en fonction du lieu où vous pensez vouloir jouer. Pour une utilisation en transport en commun, on imagine mal une console avec un écran 7". A l'inverse, pour une utilisation à la maison, on va privilégié le confort de la vision et le 7" sera plutôt conseillé cette fois.

Voici une petite illustration faite par BAFelton pour comparer les tailles d'écran:



La qualité de l'écran est également importante à prendre en compte. De mauvais angles de vues peuvent avoir une incidence sur l'ergonomie en jeu et nuire au plaisir de jouer. Si vous devez sans cesse orienter votre console pour ne pas que votre écran s'assombrisse, cela risque de vous agacer rapidement. Vous devez donc être vigilant au type d'écran embarqué sur votre console. Privilégiez des écrans avec dalle IPS aux dalles TN par exemple.

- Définition, format d'affichage (16/9, 4/3) et fréquence d'affichage


Là encore le choix n'est pas facile. Plus vous allez multiplier les plateformes émulées, plus vous allez avoir une variation importante dans la définition et le format d'affichage. 

A titre d'exemple, voici quelques caractéristiques d'affichage de consoles connues : 

  • GBA = 240x160, 
  • NES= 256x240, 
  • MD= 320x448, 
  • PS = 640x480 (Max). 

Ce que l'on remarque c'est que pour du rétrogaming le format 4:3 est bien plus adapté que du 16:9. Maintenant si c'est pour une utilisation multimédia et jeux HD, le format 16:9 de son côté s'y prêtera mieux.

Il est toujours possible d'afficher des jeux rétros sur un écran 16:9 mais dans ce cas vous aurez une déformation d'image en Full Screen. Pour garder le ratio 4:3 sur un écran 16:9, vous aurez les fameuses "bandes noires" sur les côtés.


Différent format d'affichage sur un écran 16:9

Pour ce qui est de la définition, un écran HD pour afficher du 8 bits est forcément pas indispensable...Par contre si vous voulez jouer à des jeux 3D, voire des vidéos en bonne définition faudra éviter d'être sous une résolution de 800x600 (et encore là on n'est pas vraiment en HD), l'idéal étant un affichage de 1280x720 minimum pour du 16:9.

Enfin, la fréquence d'affichage peut-être importante en fonction du zonage de certains jeux. Toi, le retrogamer, tu sais ce que veut dire PAL ou NTSC. Et la différence entre 50Hz et 60Hz également. 

Pour faire simple, un écran qui affiche en 60hz est à privilégier afin de ne pas se limiter aux jeux PAL européen qui s'affiche à 50hz. Si c'était le cas, le jeu fonctionnerait quand même mais vous subiriez un peu de frameskip en jouant à un jeu US sur un écran 50hz par exemple.

- Le tactile


Là encore si c'est pour du retrogaming, le tactile ne présente pas grand intérêt sauf si vous souhaitez faire tourner des jeux sur ScummVM ou DosBox ! 

Le tactile présentera de l'intérêt si vous souhaitez vous servir de votre console pour de la navigation Web, ou pour du jeux Android ou encore si des jeux indés ou homebrews intégrent cette technologie (c'était le cas de la CAANOO notamment et de la Pandora). 

Quelque soit la console Android, celle-ci embarquera un dalle tactile bien évidemment.

OS

Pour l'OS ce que l'on va regarder c'est la possibilité qu'il offre : Customisation, temps de boot, suivi et MAJ...

Ce qu'on note c'est que le "marché" est occupé par 3 catégories d'OS:

- Android
- linux Modifié (Dingux, Opendingux, Caanoo, Wiz)
- propriétaire mais avec SDK libre (Dingoo)


Là encore la réponse à la question initiale va orienter le choix. En effet, si vous souhaitez avoir une console multi-tâche offrant des possibilités multimédia avancée, une navigation Web élargie et l'accès à un catalogue de jeux HD, il faudra vous tourner plutôt du côté des consoles Android...

La contrepartie, c'est prendre le risque de posséder un OS pas complètement optimisé pour votre matériel (en tout cas en ce qui concerne les portables "chinoises") et avec un suivi des mises à jour qui repose sur le bon vouloir du constructeur. La cuisine de "Rom Custom" est bien sûr envisageable mais n'est pas considéré comme une mise à jour. De la même façon avoir une console mal optimisée peut avoir des conséquences sur l'autonomie de votre console, mais nous en reparlerons plus bas.

Opter pour un OS à base de Linux modifié c'est la garantie d'avoir un OS aux petits oignons et complètement adapté aux matériels embarqués dans votre console. Le suivi des mises à jour peut-être assuré par le constructeur et par les développeurs qui sont capables d'optimisation et de nouveautés incroyables. Le meilleur exemple est celui d'OpenDingux qui fait tourner la GCW Zer0. Si tu es barbu et que pour toi le retrogaming s'arrête aux consoles 16 bits, c'est de ce côté qu'il faut regarder (mais comme tu es barbu tu le sais déjà...). Par contre, si vous souhaitez pouvoir bénéficier d'un catalogue de jeux HD avec un renouvellement régulier, il faudra plutôt penser Android.

Contrôles de jeu


N'importe qui a déjà joué sur son smartphone ou sa tablette à son jeu SNES préféré ou au dernier The Witcher, sait que le tactile c'est le mal ! C'est pour ça qu'il faut être également attentif à l'implémentation des contrôles physiques sur nos machines !

Voilà à quoi vous devez être vigilant en fonction des jeux que vous voulez jouer. 

  • Les contrôles de direction

- Stick et D-pad


Autant de contrôles que de consoles...

Il est bien évident que le contrôleur de direction va avoir une influence directe sur vos performances en jeu. Encore une fois, c'est le type de jeu que vous voulez jouer qui va vous aider à déterminer le type de contrôle que vous avez besoin pour votre console.

Le D-Pad (ou croix directionnelle) est plutôt adapté pour des jeux 2D de type plateforme, course...alors que le Stick lui est plus adapté pour des jeux de type Arcade (Beat'em all, Schmup, Vs Fighting...).

Après en fonction des préférences de chacun, vous opterez peut-être pour un D-Pad monobloc (Sega, Nintendo) ou en 4 parties (Sony). Même choix pour le Stick, façon "Slider" à la mode PSP ou un stick façon Xbox.

Autant avoir un double D-Pad ne présente pas d'intérêt particulier (en plus d'être moche...), autant avoir deux Sticks peut s'avérer indispensable si vous souhaitez taquiner du jeux 32 bits (PS1, N64...) ou encore du FPS...

Pour vous aider il vous suffit juste de regarder les contrôles d'origine pour les jeux que vous voulez émuler. Si y'a pas de Stick sur la Gameboy c'est bien qu'il y a une raison...A l'inverse si la NeoGeo en possède un c'est pas pour rien non plus ! Et comme je vous vois venir, il faut préciser par exemple que les manettes d'origine de la SNES ou de la Megadrive ne possèdent pas de stick mais qu'il y a eu des Stick Arcade pour ces 2 plateformes.


C'est toujours le jeu qui va déterminer le contrôle le plus approprié !

  • Les contrôles d'action
- Boutons d'action : Là c'est surtout le nombre qui va être déterminant. Mais sans surprise, avec 4 boutons d'actions vous devriez être armé pour tous les jeux. Après si vous êtes un féru du Vs Fighting et que Zanghief est votre Dieu alors vous aimeriez peut-être avoir 6 boutons en façade...

Mais là force est de constater qu'aucune console portable Open-Source actuelle n'intègre cette possibilité.

Le Pad Saturn, Pad Ultime?


- Gachettes ou boutons d'épaule (à ne pas confondre avec l'épaulette...Allez Paulette on continue !) : Les gâchettes sont apparues avec la SNES et ont été repris quasi systématiquement par la suite par les autres consoles.

Là la réponse est dans ma phrase précédente. Si vous voulez jouer à des jeux SNES et Post-SNES, les gâchettes vous seront indispensables. Après pour ce qui est d'en avoir 4, il n'y a qu'à partir de la PS1 que cela a été implémentée.

Aujourd'hui, sur les consoles Android on voit plus fréquemment apparaitre les L2/R2. Avec l'avancée des émulateurs comme celui de la PS2, les L3/R3 vont devenir un besoin.

Sachez enfin qu'il est parfois possible de compenser l'absence de gâchettes si vous avez un écran tactile en assignant des surfaces de l'écran à la place (cela dépend des options de l'émulateur).

Pour compléter vos connaissances sur les manettes de jeu.

Communauté de développeurs.


Voici un élément à regarder de près au moment de choisir votre console. Dispose-t-elle d'une communauté de développeurs ? Qui dit développeur, dit portage de jeux, d'émulateurs, amélioration de performances...

Considérez les comme le garagiste de votre console, spécialisés dans le tunning (la "Jacky Touch" en moins)... Si on regarde la GCW Zer0, on s'aperçoit que des portages, émulateurs (LaserDisc, 32X) sortent régulièrement pour cette console, ce qui n'est pas le cas par exemple pour la Gamegadget  ! 

Avec Android, c'est la garantie d'avoir des émulateurs performants et actualisés régulièrement par une communauté immense, mais attention tout de même car ils ne n'ont pas été créés pour votre matériel spécifique. 

Bref, là faut vraiment regarder l'engouement des développeurs pour savoir quelle "durée de vie" va avoir une console ! 

Voici quelques Communautés actives:

- XDA et Frandroid pour Android
- Dingoonity, pour Dingux et OpenDingux
- et pleins d'autres !

Le développeur est pour votre console, ce que le Tunning est pour la R5 !


Stockage

- Interne



Ce sont les jeux que vous voudrez faire tourner, qui vont déterminer la quantité d'espace que vous aurez besoin...

Si ce sont des jeux de Vectrex que vous voulez, il va sans dire que vous pourrez sans problème posséder le FullSet sans vous poser la question de la place disponible, celui-ci ne représentant que quelques Ko...

Il en va tout autrement si vous êtes un aficionados de la PS1 ou de la Dreamcast car dans ce cas précis les jeux vont rapidement occuper quelques centaines de Mo. Et il en est de même si vous voulez faire tourner des jeux Android HD qui font rapidement un demi-Gigot (d'agneau...soit au moins 500mo).

Le minimum syndical serait 16go mais il vous faudra jongler avec les jeux si vous comptez vous faire l'intégral des jeux LucasArts par exemple et qu'en plus vous comptez y mettre tous les BestSets OpenConsoles (environ 6 Go) !

La difficulté rencontrée avec Android jusque là (amélioration à prévoir avec Android M) est la difficile gestion de cette mémoire interne qui est vite saturée par la place qu'occupe le système lui même. Cela a pour conséquence de rendre fastidieuse l'installation de nouveaux jeux ou applications.

- Externe (extension Port Sd)


C'est un point important. On l'a vu, en fonction des jeux que vous voudrez faire tourner, la mémoire interne de votre console risque vite d'être pleine. Soyez donc vigilant aux possibilité d'étendre cette mémoire. La norme est l'ajout d'un port Micro-Sd. Mais attention toutes les consoles n'acceptent pas toutes les tailles de carte. Pour exemple, la GCW Zer0 n'est pas en capacité de lire des cartes Micro-Sd de 128 go. 

Vous devrez aussi être attentif à la classe de votre carte mémoire (4,6,8,10). Plus cette classe sera élevée, plus les performances d'accès en lecture seront élevées...et plus chère elle sera !

Attention également du côté d'Android, car la mémoire externe ne permet pas (ou difficilement) d'installer directement dessus une application ou un jeu conséquent. 

Processeur, Mémoire vive et performance graphique

Je ne vais pas rentrer dans un comparatif des différents CPU et GPU existants car je n'ai pas les connaissances suffisantes. Ce que vous devez retenir c'est que les spécifications sont encore une fois fonction des jeux auxquelles vous voulez jouer.

Globalement, plus la console est puissante plus elle vous permettra d'avoir accès à des jeux 3D et des jeux HD fluides.

Si vous souhaitez émuler des jeux 8-16 bits et bien sachez que les performances en jeu sont quasiment identiques quelque soit la console que vous choisirez aujourd'hui. Etonnant non ?

Si vous souhaitez passer sur du 32 bits, il va falloir commencer à regarder les performances de la machine. Bien évidemment au delà, plus votre console en aura sous le capot mieux ce sera si vous souhaitez aller vers la N64, la Dreamcast ou encore la Saturn.

A ce petit jeu, c'est bien évidemment les consoles Android qui caracolent en tête avec des processeurs de plus en plus puissants comme le Tegra K1 et X1 qui permettent d'avoir accès à la Saturn, à la Gamecube/Wii, à la PS2...

Ce qu'il faut savoir, c'est que les consoles Android ont besoin de ressources importantes pour faire tourner l'OS, puis de ressources pour faire tourner l'émulateur qui lui a aussi besoin de ressources pour faire tourner le jeu. 

Alors que sur des consoles comme la GCW Zer0, la Pandora ou la futur Pyra, l'OS (je vous en ai parlé plus haut) est spécialement adapté au hardware embarqué et nécessite de ce fait moins de ressources proportionnellement à une console Android.

Ce que l'on peut conclure c'est que toutes les consoles actuelles ont les caractéristiques techniques suffisantes pour jouer à des jeux jusqu'à la génération 32 bits.

Dés que l'on va vouloir passer à la génération supérieure, il va falloir avoir des ressources un peu plus importantes notamment en terme de mémoire vive et de processeur graphique.

Enfin pour une utilisation multimédia et jeux 3D, va falloir avoir une console qui en a sous la capot !

Autre donnée à connaitre : tous les émulateurs ne sont pas des "release candidate", certains sont encore en phase de beta ou d'alpha. Cela signifie qu'ils ne sont pas encore totalement optimisés. La conséquence est qu'un émulateur "mal" optimisé ne tournera pas forcément mieux sur une console avec un processeur plus puissant. D'ailleurs certains émulateurs Android sont incapables de prendre en compte le multi-thread de vos consoles, et n'utiliseront qu'un seul coeur sur les 2,4,6 ou 8 disponibles !



Type de jeu

Les jeux 3D, HD récents:

Si c'est votre cible de jeu, c'est clairement vers Android qu'il faut vous tourner. Vous disposerez non seulement d'un catalogue intéressant et varié mais de possibilités comme le GameStream pour jouer à vos jeux PC ou l'accès à des plateformes de streaming comme le GRID de Nvidia. Donc si c'est au mainstream portable auquel vous voulez vous confronter vous savez désormais à quelle porte frappée.

L'émulation


Avec Android et une console puissante vous aurez accès à la plus grande palette de possibilités pour retrouver vos "anciens" jeux. Les annonces récentes d'émulateurs fonctionnels Playstation 2 ou encore Sega Saturn nous montre encore une fois la supériorité écrasante d'Android en terme d'émulation aujourd'hui. Mais cela se fait parfois avec des compromis qu'il vous faudra analyser. Emuler sous Android, c'est accepter d'avoir de la latence audio dans vos jeux, un peu de lag sur les inputs de contrôle et de vous prendre un peu la tête à configurer votre émulateur qui n'a pas été pensé spécifiquement pour votre console...

Si ce qui compte pour vous est le plaisir du jeu, que votre souhait est d'avoir le meilleur rendu possible en émulation par rapport à la console originale et que vous ne cherchez pas à accumuler des émulateurs pour lesquels vous ne jouerez probablement jamais...c'est du côté des consoles non Android qu'il faut regarder comme la GCW Zer0 ou la future Pyra. Là vous vous aurez un émulateur taillé pour votre matos avec la meilleure optimisation possible et la configuration la plus simple.

Les jeux indés, Homebrews.


Les meilleurs jeux ne sont pas toujours les plus connus, les plus chers, les plus tape à l'oeil, mais parfois des jeux méconnus, fait avec l'amour du jeu et du pixel. 



Si comme moi, c'est ceux-là qui vous excitent, ce n'est pas vers Android qu'il faut aller, même si l'excellent VVVVVV y est par exemple disponible ce n'est malgré tout pas le lot commun. Mais sur la Pandora, entre autres, vous trouverez des titres phares qui ont marqué et vont encore marqué le développement indépendant et underground.


Sortie TV et compatibilité Pad externe.


On y pense pas forcément, car si on achète une console portable c'est justement pour pouvoir jouer ailleurs qu'assis (ou allonger) devant sa télé !




Et pourtant, avoir une sortie TV (que ce soit de l'AV ou de l'HDMI en fonction de votre télé) sur votre console portable peut transformer votre expérience de jeu et faire de votre nouveau jouet un compagnon redoutable pour tous vos plaisirs vidéoludiques !

Si en plus, votre console portable dispose d'un port USB Host (Mini ou non) et que l'OS reconnait un Pad, à vous le multijoueur sur grand écran ! 

L'intégration du Bluetooth est également un élément important qui permettra d'ajouter des extensions de type manette externe à votre console.

Les technologies de WifiDirect ou de Miracast sont intéressantes pour pouvoir externaliser l'affichage de votre console vers un écran plus grand à la maison par exemple.

Autonomie

C'est sans doute un des points les plus importants sur lequel porter votre attention. Rien de plus frustrant qu'une console qui vous lache faute de batterie suffisante en plein milieu d'une partie ! 

Il faudra donc être vigilant à la capacité de la batterie embarquée dans votre console. Elle est exprimée en mAh, et plus la valeur est élevée plus la capacité est importante. 

Mais si la lecture de cette caractéristique pouvait nous permettre de savoir précisemment le temps de jeu possible ce serait trop simple !

En effet, l'autonomie est grandement influencée par plusieurs paramètres sur les consoles. Pour n'en citer que les principaux, vous avez :
  • Le type d'écran
  • L'activation du Wifi ou non
  • Le type de processeur
  • Le type d'OS
Tous ses paramètres vont drainer plus ou moins fortement votre batterie. Une console trop puissante par rapport à sa batterie va perdre considérablement en autonomie. Il faut donc trouver le bon équilibre entre les caractéristiques nécessaires pour votre console en fonction des jeux auxquels vous voulez jouer et de l'autonomie que vous désirez. 

Et sur ce point précis, ce n'est pas vers Android qu'il faut vous tourner car c'est sur cette plateforme que l'on déplore les plus faibles autonomies en jeu (problème qui semble avoir été accentué depuis Android L).

A titre de comparaison, ma Nvidia Shield Tablet qui a une batterie avec le double de la capacité de celle de ma GCW Zer0 (5200 contre 2200 mAh) tient 2 à 3 fois moins longtemps si je joue avec des émulateurs équivalents !

Comment connaitre ce qui existe sur le marché ?

Alors maintenant que vous savez sur quoi être attentif, vous vous demandez quelles sont les possibilités qui s'offrent à vous ? 

Et bien chez Open-Consoles, on a pensé à vous. On a créé un moteur de recherche qui est actualisée régulièrement avec les nouvelles actualités du milieu. Ce moteur vous permettra de trier les CPOS sur la base de quelques critères que nous avons détaillé dans ce guide. Elle est pas belle la vie?

Ce moteur est accessible en vous rendant à cette adresse : http://www.open-consoles-search.com/


Où et comment acheter ?

Ca y est, vous avez fait votre choix, vous avez trouvé la console qui correspond le mieux à vos attentes. Il ne reste plus qu'à vous la procurer. 

C'est là que les choses peuvent se compliquer. En effet, même si le marché des CPOS tend à se développer, il n'en reste pas moins un marché de "niche" underground.

Clairement, vous ne trouverez pas les GCW ou les Pandora ou autres CPOS non Android chez votre commerçant habituel en ligne. Les productions sont limitées et les vendeurs aussi. Néanmoins, vous pouvez jeter un oeil régulièrement sur le site DragonBox ou encore dans la section "Petites annonces" de notre forum où nous voyons passer régulièrement ces consoles de gars qui ont cédé au chant de la sirène Android...

Si c'est une console Android qu'il vous faut, il faudra passer par l'import. Mais là attention tout de même où vous mettez les pieds ! Les sites d'import sont nombreux et il y a de tout en terme de qualité...Si vous voulez limiter les risques de l'import (car il y en a que je vais expliciter ensuite) vous pouvez déjà vous retourner vers nos partenaires Willgoo et Geekbuying pour lesquels les retours sont plutôt positifs.

Voici une liste non exhaustive des "risques" que vous pouvez rencontrer en passant par l'import :
  • Colis égaré.
  • Colis détruit.
  • SAV inexistant ou déplorable.
  • Frais de douane.
  • Produit non conforme.
  • Délai de livraison exorbitant.
  • ...
Je vous invite à lire ce billet publié sur minimachines qui résume bien les précautions à prendre.

Si vous décidez de franchir le pas (et nous sommes nombreux malgré tout à avoir eu des expériences positives), privilégier le paiement par paypal et un envoi "Airmail" sans passer par DHL, Fedex ou autres au risque de vous exposer à des frais de douanes importants. Le délai de réception est plus long mais les risques de douane moins élevé.

De la même façon méfiez-vous des prix "trop" attractifs, c'est souvent une mauvaise affaire au bout du compte. Dans tous les cas, n'hésitez pas à regarder les retours utilisateurs concernant ces sites d'imports.

Sinon, l'autre solution est de passer par un intermédiaire qui fera l'import pour vous. C'est le cas par exemple de Belchine qui propose des produits d'imports mais avec un envoi rapide et soigné et un réel SAV. Les prix sont certes plus chers mais c'est le coût de votre tranquillité. Malheureusement, peu de modèles sont actuellement disponibles.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Voilà, je pense avoir fait le tour de ce qui me parait essentiel à regarder avant l'achat de votre console portable Open-source. Il y a surement des options que l'on pourrait traiter comme le Wifi, le bluetooth, le poids, le form-factor...mais je vous fais confiance pour trouver les réponses par vous-mêmes !

Je pense l'avoir suffisamment répéter au cours de ce très long article et pour tenter de synthétiser mes propos,  je dirais que pour choisir votre console, il faut choisir les jeux que vous voulez voir tourner dessus !


k0en

Cet Article vous a été proposé par La Team Open-Consoles

Partager cet Article

Share on Google Plus

Articles similaires

Laissez-nous un commentaire

    Commentaire
    Commentaire

5 commentaires :

  1. existe - t- il une console android qui ne soit pas 16/9 ?

    RépondreSupprimer
  2. Pas à ma connaissance non. Et ce sera surement jamais le cas car qui dit console Android, dit utilisation multiples dont multimédia et Web et du coup le 16/9 pour cette utilisation est idéale, le 4/3 à l'inverse serait très handicapant.

    RépondreSupprimer
  3. Très bon dossier !

    J'ai mis des années à comprendre ce que tu répètes sur toute la longueur, que le jeu fixe les besoins hardware.

    Peut-être un accent supplémentaire sur la finition globale de la machine. Certains (comme moi) ne supportent pas manipuler une console aux plastiques de qualité douteuse, des boutons qui craquent et grincent au moindre mouvement (comme les Yinlips), et préferent un produit qui sente bon le souci du détail (GPH, et vraisemblablement la GCW). La Dingoo A320 est pour moi à part, simple, un côté has-been assumé et donc ultra-hype.

    RépondreSupprimer
  4. La finition est vraiment une donnée personnelle et pour le coup le jeu ne l' influence en rien ;)

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce dossier, je commence à y voir de plus en plus clair... J'ai été voir le comparatif open consoles / hardware...

    Je pense m'orienter vers une open-console Android "qui en a sous le capot" pour les jeux 32, 64 bits et récents (android store). Archos ou autre...

    Et aussi prendre une open console adaptée aux 8 / 16 bits... Mais je me pose une petite question:

    Selon vos expériences, y a t'il une console avec écran 4/3 qui émule bien la PSX ? (Pas besoin de la N64, je la réserverais plus pour la console android...).

    Merci d'avance ! Je vais également publier ce message dans la section newbie...

    Taz

    RépondreSupprimer