Bonjour et à nouveau une bonne et heureuse année 2015 à toutes & tous de la part de toute l'équipe d'O-C en ce 1er janvier!

Pour ce premier test de l'année 2015 je me suis penché (certes avec un peu en retard) sur la tablette Nvidia Shield Tablet dans sa version 4G/LTE 32 Go munie d'une cover et de sa manette sans fil.
Ce device est donc résolument orienté vers le gaming et ça tombe bien parce qu'on aime ça chez Open-Consoles!



La tablette maintenue par sa cover, le stylet et le pad, tout est là, on peux y aller! 8D


Mais un petit tour sur le meilleur forum du monde avant... ;)

Tout de suite après la sortie -un peu retardée- de la première Shield (Project Shield) en Juillet 2013, (console Android "clamshell" sous Tegra 4) NVIDIA se met à travailler à l'ébauche de plusieurs projets dont celui d'une tablette très hautes performances qui sera finalement celui retenu par la firme sous le nom de Project Shield 2, puis qui sortira tout simplement sous le nom de "Shield Tablet". 


La famille des portables Shield. 

Avant toute chose, les prix d'achat et la provenance du matériel testé:

La NVIDIA SHIELD COVER: 29,99€ sur Amazon
La NVIDIA SHIELD TABLET Wi-Fi, 4G LTE 32 Go: 379,00€ sur Amazon
Le NVIDIA WIRELESS CONTROLLER: 59,99€ sur Amazon

Je ne vais pas tous vous les citer ici mais on peut bien sûr trouver tout ça sur tous les gros sites de vente en ligne comme Amazon ou le store Nvidia directement et encore bien d'autres.



"Nvidia Tablet" est donc une "tablette" bien sur mais aussi une véritable plateforme de jeux mobile conçue pour le gamestream depuis un PC et même depuis le cloud Nvidia GRID (et là c'est la première du genre!) elle est aussi dotée de ses propres jeux ou de versions optimisées (Halo 2 etc...).

Notez que pour jouer via le cloud ou en direct streaming l'ordinateur "source" a toujours besoin d'être allumé et connecté, ça peut paraitre évident mais bon...
Ensuite dans ces modes là, l'autonomie de la tablette en prend un sacré coup et  peux passer d'un peu moins d'une dizaine d'heures en utilisation "normale" à env. 3h en "streamant" un bon gros jeu. (attention, ces données peuvent être très variables)

Ce couteau Suisse du jeu vidéo sort donc presque exactement un an après sa petite sœur et voici ses specs:

SoC Nvidia Tegra K1 
CPU core: Arm Cortex A15r3 quad core 2.2 Ghz
GPU core: à 192 cœurs "Kepler" 
Mémoire: 2 Go de RAM DDR3L-1866
Stockage: 16 Go pour le modèle WIFI ou 32 Go pour le modèle WIFI-4G extensibles via une carte MicroSD jusqu'à 128 Go.

Capteurs APN: 5 mpx avant et arrière.

Batterie: env. 5000 mAh

Connectivité: Wi-Fi 802.11a/b/g/n (2x2 MIMO, 2.4 et 5GHz), Bluetooth 4.0 LE, Optional 4G LTE, micro-USB 2.0
Dimensions: 221 x 126 x 9,2 mm et 390 grammes.

Son écran est une dalle de 8 pouces IPS Full-HD de 1920x1200 px d'une densité de 281 ppi, son contraste est vraiment excellent mais les couleurs un peu fades comparées à un Samsung ou à un iPad.
Il est néanmoins extrêmement réactif et très sensible, il se situe juste en dessous de l'iPad Air 2 en temps de réponse, ce qui n'est pas peu dire!
L'appareil est doté de 2 hauts parleurs en façade (comme la Tegra Note) et de 2 caissons de basses latéraux. 

Nativement animée par l'OS Android 4.4.2, la dernière mise à jour logicielle 2.0 permet de la porter maintenant jusqu'à la version d'Android 5.0 Lollipop et son lot de nouveautés. 
Vous pouvez ainsi diffuser en temps réel vos sessions de jeu sur Twitch grâce au Nvidia Shadow Play par exemple et elle bénéficie directement d'un suivi et de mises à jour OTA.



Autant vous le dire tout de suite, je la place directement au même niveau qu'un iPad Air 2 ou qu'une Sony Xperia Tablet Z2 pour ce qui est de la fluidité, du confort de navigation global ou de la rapidité d'exécution des tâches.
Que ce soit pour surfer sur le net, streamer, télécharger, consulter ses mails, se déplacer à l'aide de son GPS ou jouer bien sûr, tout se fait très vite et parfaitement sans latence ni ralentissement.  

Pour avoir manipulé toutes ces tablettes, je peux vous dire que celle-ci n'a vraiment pas à rougir à côté, elle ne fait que confirmer qu'on se trouve bien dans la catégorie supérieure de ce type de machines.

Bien montée et assemblée, elle est d'un aspect compact et donne un fort sentiment de solidité ainsi qu'une très bonne cohésion dans son ensemble.
Elle est entièrement noire et sobre au possible sans aucunes fioritures ni couleurs, très classe.

Lors d'une utilisation en tant que "tablette", donc en la manipulant, des bordures saillantes qui entourent la tablette qu'on avait pas vu au premier abord vous apparaissent tout à coup... douloureusement.
Et là, c'est vraiment très mal fichu, elles vous donnent l'impression assez vite qu'on s'entaille les mains, un énorme point noir assez inexplicable...


Vous pouvez distinguer le petit rebord qui dépasse très légèrement sur tout le pourtour de la tablette mais qui est si désagréable une fois passé un moment en mains...



Le dos de l'ardoise en plastique soft-touch très agréable, la surface n'est pas anti-dérapante mais ne glisse pas pour autant.


De gauche à droite, les boutons Power, Volume "+ -" , port micro SD, port carte SIM puis le stylet solidement enchâssé.

Là aussi un très mauvais point car la préhension des boutons (vraiment trop fins et franchement désagréables) est difficile et il faut appuyer fort dessus, parfois à plusieurs reprises pour que ça fonctionne, encore un problème qui n'a rien à faire sur une machine de ce niveau là, c'est incompréhensible!


C'est bien la cover officielle.



Sur les 2 photos du dessus, les 2 hauts parleurs bass-reflex à 2 voies latéraux.
Sur celle du dessus, prise audio jack, port mini-HDMI, prise micro USB.


La cover est magnétique et il y a 2 embouts qui s'insèrent pour un meilleur maintient et une fois "clipsée" ça ne bouge pas du tout. 
Elle permet 3 positions différentes.
(il y a un léger effet d'asymétrie sur la photo due à un mauvais angle de prise mais je vous assure que ça rentre parfaitement.)


Et le SHIELD wireless controller dans tout ça?... 

Un des gros points forts de cet ensemble, (oui, jai bien dit "ensemble") relié à la tablette avec une connexion WI-FI Direct à très faible latence grâce à laquelle la connexion et la réponse sont un peu plus rapide qu'en bluetooth.
On peut connecter jusqu'à 4 manettes simultanément sur une seule et même tablette pour le multi, Bomberman n'a pas fini de faire des émules! ^^
(un seul casque peut être branché sur la manette, même en multi, ne l'oubliez pas)
Le pad est optimisé pour les jeux mais aussi pour le contenu multimédia et les applications, rien que ça!
L'appairage se fait en quelques secondes, l'outil de synchronisation intégré est diablement efficace et ensuite, quand le pad se met en veille automatiquement, il suffit de toucher le logo Shield pour ça reparte aussitôt! 

Niveau compatibilité par contre c'est pas terrible puisqu'il ne peux fonctionner qu'avec les devices  Shield et Shield Tablet sinon vous pourrez le connecter à n'importe quel PC sous Windows 7 ou 8 pouvant répondre au logiciel GeForce Experience mais seulement en filaire par USB.
Ça commence à en faire des contraintes mais attendez, c'est pas encore fini car pour ce qui est des jeux PC même, ils doivent pouvoir être supportés par l'API XInput soit environ 400 jeux à ce jour.
Ça ne lui enlève pas ses qualités mais tout de suite ça le fait moins!...

Fonctions et boutons:

Tablette/PC touchpad intégré
Réglage volume (là aussi c'est pas terrible, le bouton sans "clic" sur la tranche est mou et on a du mal à appuyer dessus)
Touche NVIDIA Hub
Audio jack pour in-game chat
Batterie rechargeable haute capacité
Microphone



note: petit descriptif perso dans lequel j'ai dû "re-dessiner" la touche Home, elle n'est bien sûr pas telle quelle d'origine.

  

Certainement parmi les manettes les plus courantes une Dualshock 3 et une Xbox 360 pour vous donner une meilleure idée du volume, des proportions et de la prise en main de la manette de la Shield.



La manette de la tablette placée juste au dessus de la Shield 1.


La partie "pad" de la Shield et en dessous la manette de la Shield Tablet le layout des sticks analogiques symétrique est conservé.


Prise micro USB pour le rechargement et prise casque.

La Shield Cover pour terminer, est une protection d'écran qui sert de support inclinable pour maintenir la tablette et protéger l'écran elle a une connexion magnétique, elle "réveille" la tablette quand on l'ouvre et la met en veille quand on la referme, du grand classique sans surprise.


Le stylet, dépourvu de boutons et non-capacitif, (on n'est hélas pas chez Samsung ici!) se limitera à un embout biseauté en caoutchouc qui fait bien son boulot, c'est tout.



12cm de long! Même avec de grandes mains on s'en sert très facilement, un bon point ici.


Tiens, encore ce fabuleux forum?!... 8)



Sur les 2 photos du dessus, le Dabbler version 2.0 (application hyperréaliste entièrement dédiée au stylet avec DirectStylus 2) sous son air austère de toile vide, (pas eu le temps de vous faire un dessin, désolé!) il utilise à fond les capacités du Tegra K1 pour offrir des tonnes d'effets, de reliefs ou de rendus magnifiques d'aquarelles ou de peinture à l'huile sur lesquels vous pouvez cumuler les couches en appuyant plus ou moins fort, dans le mode peinture à l'eau, l'absorption de la peinture par le papier est visible etc... 



Ci-dessus, le Shield Hub, anciennement "Tegra Zone".

Conclusion:  

La tablette fait son job impeccablement, il n'y a rien à dire, c'est vraiment parfait quelle que soit son utilisation!
En mode "console portable" là encore, elle décoiffe complètement en termes de puissance, de rapidité et de connectivité, sa réactivité est vraiment étonnante!

A noter qu'après pas mal d'essais, de jeux et d'émulateurs (entièrement et uniquement en solo, je le précise!) je n'ai pas noté de chauffe où que se soit sur la tablette contrairement à toutes celles que j'ai eu avant.
Pour ce qui est des émulateurs d'ailleurs, je rejoins mon ami k0en et son test de la MiPad car il ne se passe hélas pas grand chose de plus même avec toute cette puissance en dormance entre les doigts.
Car ce sont bien les émulateurs (dont l'efficacité véritable dépend presque entièrement du CPU et non du GPU ne l'oubliez pas) d'aujourd'hui qui ne suivent plus à ce niveau de puissance sans cesse repoussé plus loin et peut-être un peu trop vite.

On peux imaginer les possibilités que permet d'offrir un device comme celui là mais pour l'instant il est clairement encore trop tôt pour pouvoir en savourer les résultats.
La N64 -et sa 3D- est fluide, le son lag de moins en moins et les textures sont bonnes, la Game Cube ou la Dreamcast commencent à être très acceptables mais pour ce qui est de la PS2 (on peut rêver!) ou de la Saturn par exemple, (ce qui seraient des suites logiques) il y a besoin d'améliorer les émus.

La balle est donc dans le camp des devs maintenant, optimiser les émulateurs existants ou en créer de nouveaux sera l'étape la plus longue et la plus difficile pour des améliorations prochaines vraiment significatives.
(On compte sur votre talent les gars! ;))

Reste pour cette Shield qu'elle se présente sous le format d'une tablette et non d'une console, à vous donc de voir si elle correspond à vos attente et besoins (prix important, portabilité moindre avec le paddle, puissance pas vraiment encore utile ni véritablement exploitée etc...)  car pour jouer il faudra absolument prévoir sa manette, l'encombrement et le coût seront donc bien plus conséquent.
Sachez que c'est un ensemble qui pour être efficace doit rester complet, la tablette et le Pad sont indissociables pour tirer vraiment partie de la bête.

Branchée à sa télé via le câble mini-HDMI/HDMI fourni dans la boite et bien calé dans son vieux fauteuil, Internet, les films ou séries, les derniers jeux PC ou Android vous occuperont confortablement avec le mode console.
Alors, certes ce n'est pas une nouveauté et le fait qu'il n'y ait pas de câbles entre vous et elle non plus mais il faut avoir testé la réactivité de la machine pour comprendre qu'elle reste bien meilleure que n'importe quelle solution intermédiaire.
Définitivement non, rien de tout ce qui a pu me passer entre les mains n'a été aussi rapide et efficace  que ce combo, je dois le reconnaitre.

L'avis "+" du testeur:

Autant être honnête avec vous, étant plutôt porté sur les consoles je n'avais vraiment pas envie de faire ce test mais en étudiant cette tablette de plus près pour pouvoir mieux vous en parler j'ai vraiment eu le sentiment au fur et à mesure de découvrir l'avant-garde de ce que sera bientôt le véritable "mobile-gaming" au sens large du terme.

De très bonnes tablettes ou même équivalentes il en existe des tas mais pas une seule d'entre elles ne peux se targuer de faire exactement ce que propose la Shield Tablet avec les mêmes résultats.
Et justement, ce n'est pas "qu'une simple tablette" que nous testons aujourd'hui alors ne faites pas l'erreur de la comparer aux autres (même pas de la MiPad dont elle est pourtant très proche en termes de perfs) et d'évoquer des prétextes du type:
"qui se connectent elles aussi à des manettes bluetooth", 
"qui ont une définition identique" ou encore 
"qui ont elles aussi un stylet"  
blablabla, blablabla, blablabla... non.

Ce serait un point de vue erroné, ce n'est pas de cela dont il est question ici car cette vision serait trop courte ; c'est vraiment dans tout le système intégré et développé par Nvidia et ses applications spécifiques qu'est la véritable nouveauté et l’intérêt principal de cette machine à mon sens.

Grâce à elle, les joueurs PC et le streaming deviennent de plus en plus mobiles, l'émulation a les moyens de repousser largement ses limites actuelles et les différents supports commencent à se rejoindre et à se mêler dans une sorte de "tout en un" hyper-performant.

Alors vous pourrez me taxer d'être un peu trop enthousiaste, qu'elle n'invente peut-être pas grand chose au final mais je maintiens percevoir là les prémices de ce que nous réservent les futurs lendemains de nos consoles et ordinateurs actuels.

Jouer aux jeux les plus "lourds" et les plus exigeants de son PC tout en se déplaçant tout à fait librement est à présent possible et d'ici peu tout ça tiendra dans le creux de notre poche en nous offrant des specs et une connectivité extraordinaires.
Reste aux apps, jeux ou émulateurs de suivre à présent.

La Shield Tablet est donc véritablement une exception parmi les siennes, un premier concept unique dans la gamme 7/8 pouces des ardoises actuelles et malgré les nombreuses similitudes qu'elle semble avoir avec d'autres modèles, elle augure vraiment de très bonnes choses pour l'avenir, je n'ai aucun doute là dessus.

RankXeroxZ


Cet Article vous a été proposé par La Team Open-Consoles

Partager cet Article

Share on Google Plus

Articles similaires

Laissez-nous un commentaire

    Commentaire
    Commentaire

3 commentaires :

  1. Merci pour ce test du point de vue d'un "open-consolien" ca change tout!

    Pour moi elle me parait trop petite pour surfer, netflix etc... le soir dans le lit comparer à mon ipad air et elle est trop grosse pour jouer en mobiliter sans support manette direct comparer à mon LG G2 clipper sur une manette ipega...

    Alors j’hésite vraiment beaucoup a franchir le pas de peur de perdre en confort dans mes deux utilisations... peut etre attendre un vrai telephone gamepad qui n'arrivera peu etre jamais ?

    Grrrr elle m'a l'aire tellement fabuleuse cette tablet! mais un ipad jailbreaker c'est carrément génial!...

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, tu as l'air d'être déjà bien équipé en devices et honnêtement, si tu n'attends rien du côté streaming/PC ou streaming/cloud, qui sont ses principales caractéristiques (les jeux optimisés ne justifient pas un achat de cette importance à mon avis) alors passes ton chemin car elle ne t'apportera rien de plus que tes autres tablettes. ;)

    RépondreSupprimer
  3. Reste plus qu'une annonce de nvidia (évènement prévu le 3 mars mais je penche plus vers une micro console ou un casque de réalité virtuelle) qui préciserait la sortie imminente d'une shield portable boostée et légèrement plus compacte et ce serait parfait!
    Suis très content de ma shield 1 mais une version light (sauf au niveau des spéc évidemment) serait parfaite.
    Entièrement d'accord pour le point de vue "open-consolien" qui nous intéresse bien plus que les tests lus à droite à gauche (dont bcp dénués d'intérêt)

    RépondreSupprimer