Xiaomi MiPad ou la vaine course à la puissance...

Bonjour à tous,

Je vous propose un article un peu particulier aujourd'hui puisqu'il ne va pas traiter de CPOS et ne sera pas un test tel que j'ai l'habitude d'en réaliser ici. 

Et pour autant, je vais vous parler d'un device qui tourne sous Android et que j'ai utilisé pour faire tourner des émulateurs. Cet appareil est la première tablette du désormais célébre constructeur chinois Xiaomi, la MiPad.



Alors pourquoi la MiPad ? Simplement parce que notre désormais renommé Belchine m'a proposé de la tester et que j'avais très envie de savoir ce que pouvait apporter le très attendu processeur Nvidia Tegra K1 sur l'émulation. Oui, je vous l'accorde cela fait beaucoup de superlatif...


C'est donc avec joie que je me suis livré à l'utilisation de cette MiPad armé de ma manette NES30. Le premier constat à faire est que cette tablette est vraiment très bien pensée, d'une telle qualité qu'il est difficile de la mettre en défaut et qu'en plus elle a une gueule qui me plait beaucoup. 

Bref, pour une première tablette, Xiaomi met la barre très haut. Inutile de revenir sur les caractéristiques spécifiques de ce petit joyau, les sites à l'avoir testé sont nombreux. On rappellera juste qu'elle embarque le fameux Tegra K1, 2 g de RAM et un écran magnifique IPS Gorilla III qui affiche une belle diagonale de 7,9 pouces pour une résolution de 2048*1536.
Tenue parfaite !


Si puissante et pourtant si fine !



















Son plus gros point faible réside de mon point de vue dans la surcouche MIUI en version 5. Cela ressemble trop à iOS et je déteste voir apparaitre toutes mes applications en home même si on peut les classer par dossier. De plus, je suis un puriste d'Android et il est rare qu'une surcouche me plaise et encore moins quand elle modifie en profondeur l'essence d'Android comme le fait cette MiPad.

MIUI v5

Habitué à ma Nexus7, je dois dire que le format 7,9 pouces m'a bluffé, il est clairement idéal pour une utilisation nomade. Il va être difficile de revenir en arrière après...Enfin ce qui est sûr c'est que ce ne sera pas sur ma Nexus7 2013 dont j'ai explosé l'écran.

Alors c'est chouette hein ? Vous vous demandez déjà si elle est en stock chez Belchine et à quel prix? Et vous avez raison. 

Sauf que...

... sauf que je dois vous faire part de ma GROSSE déception pour ce qui concerne la partie gaming. 

Certes, c'est elle qui était dans les plus puissantes à sa sortie, en tout cas c'est le device le plus puissant que j'avais eu l'occasion de tester jusque là. 

La GROSSE puissance en chiffre...

Je me disais chouette ça va envoyer du bois, je vais lui coller Reicast, PPSSPP et autres jeux 3D du Google Play et je vais me prendre une grosse claque comparativement à la GPD G5 dernièrement testée. La claque je me l'a suis prise mais pas pour les raisons évoquées à l'instant. 

J'ai l'air de feindre la surprise (je ménage juste les effets...) alors que lorsque je relis mes derniers tests de consoles tournant sous Android, je n'ai de cesse de répéter qu'il y a une forme de stagnation dans leurs performances. On a beau avoir des machines de plus en plus puissantes, on est confronté souvent, soit à la limitation inhérente à l'émulateur lui-même, soit à une mauvaise optimisation de la machine support. 

La Xiaomi MiPad est la parfaite illustration des propos que je tiens depuis quelques temps déjà et que je résume souvent par un emprunt : sans maîtrise, la puissance n'est rien.

Vous l'avez compris, ma déception porte clairement sur le fait que cette Xiaomi MiPad toute puissante qu'elle est, apporte peu (très peu) à l'émulation sous Android. Pas de différence de performance notable en faisant tourner un jeu sous Reicast ou PPSSPP sur cette tablette ou sur la GPD G5. Et pourtant les Benchs sont formels, la belle chinoise surclasse tout ce que j'ai connu jusque là. Certes, sur des jeux 3D on peut noter une meilleure fluidité mais c'est relatif en fonction des titres, car certains n'aime pas trop le processeur Tegra K1...


MTK OctoCore vs Nvidia K1

Alors à quoi bon avoir la plus grosse, provoquer l'excitation à la prise en main pour au final être déçu à la manipulation ?

L'arrivée d'Android sur les CPOS il y a maintenant plus de 2 ans nous promettait un avenir radieux, des lendemains meilleurs, nous vendait du rêve... 

Oui mais voilà nous sommes face à la désillusion et au désenchantement. Android n'est que le prétexte donné aux constructeurs de nous abreuver encore et encore en appareils tous similaires les uns aux autres et dont la seule course à la puissance devient l'argument de vente.

Certes cette tablette Xiaomi MiPad n'est clairement pas un appareil orienté gaming, et ce n'est surement pas l'utilisation première à laquelle on pense si on achète cette tablette. 

Certes, je dois bien reconnaitre que cette tablette se démarque clairement du lot si on regarde le rapport qualité/prix. 

Certes, j'ai songé un moment à ne pas la rendre à Belchine tellement elle me plait (qui d'ailleurs doit clairement se demander ce que je fous avec...).

Mais soyons sérieux, cette course à la puissance n'apporte strictement rien pour nos activités vidéoludiques orientées retrogaming. 

De plus, j'ai l'impression qu'Android est clairement en train de tuer à petits feux le petit marché de la CPOS et au delà même le fondement de ce qui animait les CPOSiens de la première heure : trouver la meilleure optimisation possible quelque soit la faible configuration de la machine support.


Pour conclure, si vous êtes à la recherche d'une bonne tablette, la MiPad est un excellent choix. Maintenant vous êtes prévenus, si vous comptiez sur ce qu'elle a sous le capot pour obtenir une émulation surclassant tout le reste, faudra revoir votre jugement. Mais en même temps, il n'existe pas d'autres alternatives dans ce format portable là...

Un GRAND merci donc à Belchine qui m'a permis de vous faire part des mes états d'âmes du moments ! Et ne t'inquiètes pas Cédric, ta MiPad va bien j'en prends grand soin !

k0en.









Cet Article vous a été proposé par La Team Open-Consoles

Partager cet Article

Share on Google Plus

Articles similaires

Laissez-nous un commentaire

    Commentaire
    Commentaire

3 commentaires :

  1. Bravo pour cet article, très bien écris et très agréable a lire ! je t'envie !

    Sinon, je ne peux qu'approuver ce que tu dis sur MIUI, j'ai un xiaomi redmi note et je suis moyennement convaincu moi aussi, y a du bon et du moins bon, notamment d'avoir comme sur ios toute les icones des apk sur les bureaux... faut faire alors des dossiers qui sont pas très esthétique si on veut aérer un peu les bureaux. En plus pour la mise a jour de la rom c'est un peu galère pour nous francophone...

    Ensuite concernant la puissance du hardwaren je te dirais que tu as a la fois raison et tord, en effet si on prend des émulateurs de console 8 bits, 16 bits et GBA, je peux m'apercevoir que ma s5110 avec son pauvre dual core et 512mb de ram les fait tourner aussi bien que ma samsung galaxy tab pro 8,4' et son gros snapdragon 800 de 2.3Ghz et son adreno 330 , et pourtant l'expérience sera meilleur sur la samsung grace a son écran 2560x1600 a comparé de l'horrible écran de la jxd. Seulement pour faire tourner un si bel écran il en faut sous le capot, donc on peut dire aussi que d'une certaine façon, une meilleur puissance peut malgré tout nous apporter indirectement une meilleur expérience de jeu.

    RépondreSupprimer
  2. c'est tres bien ,,,hein,,,,

    http://fr.xiaomidevice.com/xiaomi-mipad-16go-version-nvidia-tegra.html

    RépondreSupprimer
  3. Pour le côté puissance déjà tu as un écran de 1536p ce qui est énorme.
    Aussi il faut prendre en compte que les emulateur ne sont pas forcément bien optimisé.... Mais perso quand je vous que je peux enfin emuler psportable

    Sur World of tanks blitz ça gère super bien, mieux qu'un s801 du opo

    Pour miui sur la version 6 il manque encore beaucoup de chose face à la v5 et le manque du tiroir d'application est chiant mais ça reste une excellente expérience;)

    RépondreSupprimer