Faire du neuf avec du vieux, le nouveau businness plan pour les CPOS?

Le marché des CPOS est largement occupé par les constructeurs asiatiques. Et quoiqu'on en dise, ce n'est pas uniquement la faute à Android ! Si on refait un peu l'historique des CPOS, on se rend compte que les coréens et les chinois sont présents depuis le départ avec la GP32 ou encore la Dingoo A320 qui a marqué l'avènement des CPOS au "Grand Public" et qui n'était pas sous Android.


La GP32, la Khaleesi des CPOS !

La dingoo A320


Mais, il faut bien l'avouer, l'arrivée d'Android a complètement lissé le marché. En effet, il y a encore quelques années, quand sortait une console portable Open Source, on découvrait à la fois l'objet, ses caractéristiques et son OS. Le challenge était de réussir à faire tourner des émulateurs dans un environnement software à chaque fois différent ! 




On était nombreux à scruter les forums dédiés dans l'espoir de voir apparaitre de nouveaux émulateurs. Et quand ça arrivait, cela nous était égal si cet émulateur ne faisait pas tourner tous les jeux ou s'il n'était pas complètement optimisé. L'exploit de le voir tourner sur la console était déjà magique...Les consoles étaient cheap, la qualité était médiocre, les contrôles n'étaient pas non plus à la hauteur des espérances du plus exigeant des gamers, mais qu'importe tant qu'on avait l'ivresse !

Le fait de voir s'afficher sur l'écran (non HD) l'image d'un Yoshi Island suffisait la plupart du temps même si on pouvait pas y jouer tout de suite....

Et puis est arrivé Android et avec lui sa palanquée de constructeurs asiatiques (JXD, Yinlips, IreadyGo, GDP...). Les règles du jeu ont dés lors changé. 

Android propose clé en main un catalogue considérable d'émulateurs et de jeux. Plus besoin de chercher à mettre en place une solution software, un nouvel OS, y'a juste à se servir. La conséquence a été l'arrivée d'une succession de consoles portables fabriqués sur le même modèle, embarquant souvent un hardware très similaire. Les éléments de discrimination sont devenues non plus le software mais l'hardware et désormais le form-factor...

Quand vous ne pouvez plus distinguer une console d'une autre par son OS ou par le matériel qu'elle embarque, il ne reste plus que le form-factor pour les distinguer (PSP like, DS like, Gamepad like) ou encore la taille de l'écran...

Bref, tout cela pour dire que le marché est un peu ennuyeux en ce moment. 

Nvidia a bien tenté de se démarquer avec sa Shield en proposant un design innovant et des options nouvelles (streaming). Mais sa commercialisation n'a pas franchi nos frontières.  Du côté de l'"underground", la Pandora a marqué le marché tant elle se démarquait à tout de point de vue de ses conccurentes, mais elle n'est plus produite. La Pyra, son évolution, est dans les tuyaux mais risque aussi d'être réservé à une petite poignée d'utilisateurs à cause de son prix élevé. La GCW Zer0, qui avait tout pour plaire a souffert de la gestion désastreuse de son auteur, mais je ne désespère pas la concernant. Tout son potentiel n'a pas encore été révélé et on est en droit d'attendre quelques prouesses  pour celle qui n'émule QUE jusqu'à la PSone (et encore pas parfaitement). Souvenez-vous, peut importe le flacon tant qu'on ait l'ivresse !

Alors pourquoi racontez tout cela?

Et bien simplement, pour indiquer que le businness plan des CPOS semble prendre une nouvelle tournure en ce milieu d'année.

Pourquoi s'embêter à proposer un nouvel OS, puisque Android est largement plebiscité (à juste titre d'ailleurs, ne nous trompons pas dans le discours)?

Pourquoi s'embêter à proposer du matériel différent puisque de toute façon que vous ayez une console avec un processeur double coeurs ou quadruple coeurs, les performances seront globalement les mêmes, car peu d'émulateurs sont capables de prendre en charge le multi-coeurs...

Pourquoi s'embêter à proposer une console au design innovant, alors que ceux existant ont déjà été éprouvé et ont montré leur efficacité en jeu...

C'est vrai non ? Pourquoi?

Il suffit juste de reprendre les vieux moules et d'y mettre un hardware récent pour faire croire à une révolution dans le domaine ! Et c'est comme ça que des constructeurs comme GPD et JXD nous propose depuis quelques jours du neuf avec du vieux.

Le premier avec sa GPD G58, qui est la copie conforme de la JXD S5110B (oui c'est un clone d'un clone de PSP...) mais avec un processeur RK3188 Quad Core , et JXD qui nous sort une énième console 7" avec la JXD S7300C. Notez bien le "C", c'est ce qui vous permettra de noter l'évolution... Pour rappel la JXD S7300 B est la génération précédant la S7800 B (vous suivez toujours?). Cette dernière s'étant d'ailleurs démarqué de la S7300 par la qualité de sa fabrication et de ses contrôles. Il devient donc tout à fait logique de reprendre le form-factor d'une console éculée (non y'a pas de fautes !) pour sortir un nouveau produit. 
La JXD S5110 B


La GPD G58 (la ressemblance est flagrante non ?)




La JXD S7300B
La JXD S7300C (comment ça c'est la même que l'autre ? )


Pour couronner le tout, sachez chèr(e)s lecteur(rice)s, que la S7300C embarque le même matériel que la GPD G58, à savoir un RK3188 Quad Core et le même GPU et la même RAM...Matériaux dont, je vous le rappelle, les émulateurs actuels sont incapables d'en tirer toute la substantifique moelle...

Maintenant, c'est clair que ces consoles sont proposées entre 60 et 90 euros, que vu le marché actuel, elles restent intéressantes pour qui veut tenter l'aventure d'une CPOS Android à moindre coût (laissez moi tout de même avoir un doute sur la JXD S7300C...), mais franchement de qui se moque-t-on ? Là , sans avoir l'ivresse, on a même plus le flacon...


k0en




Cet Article vous a été proposé par La Team Open-Consoles

Partager cet Article

Share on Google Plus

Articles similaires

Laissez-nous un commentaire

    Commentaire
    Commentaire

6 commentaires :

  1. Je n'ai toujours pas pigé pourquoi on a pas eu une évolution technique de l'offre console android ? je m'attendais a voir arriver une flopéede console android avec le médiatek 8 coeurs qui envahit toute la production de smartphone chinois depuis 6 mois, une marée de console avec écran full hd également ! c'est dommage, j'aurais été acheteur, une JXD s7800c avec le mediatek 6592 cadencé a 2Ghz et un écran full hd, ce serait chouette !

    RépondreSupprimer
  2. Bien d'accord avec toi K0en, c'est pour toute les raisons que tu énumère que je me délaisse de plus en plus des CPOS, je joue, mais c'est tout... Pour ceux qui n'ont pas connu l'ère des consoles gamepark et dingoo, le manque n'est peut-être pas là... On devient des vieux schnock des débuts de l'émulation portable.

    RépondreSupprimer
  3. La Gamebuino m'excite mais alors beaucoup beaucoup plus que toutes les consoles Android réunies !

    RépondreSupprimer
  4. Ayant eu la dingoo A320 et ayant 3 jxd : s5110, s7300b et s7800b, je ne regrette pas du tout d'avoir acquis ces consoles vu leur faible prix de vente. Pour moi les consoles android ont apporté un réel plus par rapport aux première console open source non android , plus de facilité d'utilisation, plus de choses faisable etc...

    Hélas j'ai l'impression que l'amélioration que l'on pouvait constater sur chaque nouvelles console android ( la s7800b par rapport a la s7300b par exemple ) s'est arrêté. ça fait combien de temps que la s7800b est sortie maintenant ? longtemps dans l'espace temps accéléré de la mobilité !

    Perso, je serais prêt a mettre 200 euros dans une jxd s7800c avec un proc plus costaud, un bel écran full hd, et une qualité de construction encore amélioré. il y aurait de la place pour un tel produit.

    Il y a bien la nvidia shield 2 qui devrait arriver mais bon, petit écran, format spécial,prix trop élevé, là on oublie la polyvalence d'utilisation qu'offre les consoles android qui ne sont que des tablettes avec des contrôles physique en plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Pour moi les consoles android ont apporté un réel plus par rapport aux première console open source non android , plus de facilité d'utilisation, plus de choses faisable etc... "

      Tu oublies quand même qu'entre la Dingoo A320 et les premières consoles Android, sont sorties quelques consoles qui ont su "démocratiser" le phénomène CPOS. La Pandora bien sûr, mais aussi la Caanoo par exemple, qui amélioraient grandement les choses en terme de manipulation. Résumer les CPOS non Android à l'A320, c'est très réducteur :)

      Les consoles Android n'ont aucun mérite, si ce n'est d'avoir eu l'intelligence de mettre des contrôles physiques sur une tablette. Les émulateurs existaient déjà, l'OS idem... Tout ce qu'on a aujourd'hui, et je trouve que l'article le résume très bien, c'est toute une panoplie d'appareils qui ne se différencient que sur leur form factor.

      De plus, de par leur taille, je trouve que cela reste plus transportable que portable (mention spéciale pour les 7"...).

      Pour avoir eu en même temps la Zero et la 7800B, j'ai préféré garder la Zero : plus petite, capable d'afficher les résos natives sans un gros upscale de la mort avec des filtres douteux, bonne capacité d'émulation, démarrage ultra rapide,... Son seul gros manque c'est le tactile, qui était présent sur la Caanoo.

      Supprimer
  5. Je rêve ou le JXD 7300B ressemble au gamepad de la Wii U...

    RépondreSupprimer