vendredi 28 juin 2013

Test de la JXD S5110 B offerte par Belchine !

Un nouveau test sur Open-Consoles pour vous présenter la dernière de chez JXD. Cette console est une évolution de la JXD S5110, cette console 5" au form-factor proche (identique?) à la PS Vita, sortie il y a maintenant un an. 

Cette nouvelle console est-elle une Révolution ? 

Je ne sais pas. Sauf à dire qu'une Révolution est une évolution qui ne manque pas d'air (R) ! Car les chinois de chez JXD n'en manquent pas !


Je vais commencer par vous faire état des changements opérés sur cette console par rapport à sa grande soeur :

- 1 stick analogique droit supplémentaire
- 1 processeur double coeur à 1,5 Ghz (1,32 en réalité...)
- 1Ghz de Ram.
- Ecran LCD capacitif multipoint (x5)
- Android 4.1.1 (Jelly Bean)

En contrepartie on perd :

- un haut-parleur.
- les boutons Home et Menu
- le commutateur Wifi. Pour ce point je n'ai jamais compris son utilité sur la S5110.

JXD S5110 (noir) vs JXD S5110B (blanche)
Pour plus de détails sur les différences techniques de ces 2 consoles, je vous invite à utiliser notre moteur de comparaison qui reprend l'ensemble des caractéristiques.

On le voit donc nous avons une console en version B qui bénéficie d'améliorations assez importantes. Il semble que JXD ait tenu compte des remontées et critiques des possesseurs de sa grande soeur. 

Ce que l'on pouvait reprocher à cette dernière était sa puissance limite pour les jeux Android, son écran médiocre, ses gâchettes dures, son stick gauche dépendant du D-Pad, un D-Pad en 2 parties rendant certains coups spéciaux compliqués. Enfin côté émulation, la S5110 même si elle bénéficiait des émulateurs PSX et N64 (apporté par Android), ne permettait pas une émulation fullspeed sur ces plateformes (à part quelques jeux).

Une fois que nous avons précisé tout ça nous allons essayer de voir ce qui change vraiment sur cette JXD S5110 B.

Les Contrôles Physiques.

C'est surement ici que se trouve la plus grosse amélioration de cette console. Un réel effort a été fait et les conséquences en jeu sont bénéfiques. 

Nous avons enfin un D-Pad monobloc qui devient agréable à manipuler. Je lui reprocherai juste une certaine dureté mais cela devrait s'améliorer au fur et à mesure de vos parties. 

L'autre grosse amélioration concerne le stick gauche qui est complètement indépendant du D-Pad et vous l'aurez noté, il y a désormais un stick droit. Ces sticks (sliders) sont plus souples par rapport à la version A et rendent leurs utilisations plus agréable. Ce sont de réels analogiques. C'est un vrai plus pour l'émulation PSX, N64 et les jeux Android de type FPS.

Stick droit
Stick gauche et D-Pad monobloc

A noter toutefois, qu'il semble y avoir un problème de driver pour le stick droit que nous avions trouvé également sur la JXD S7300. Le stick ne permet pas d'avoir un mouvement continu dans ses axes verticaux et horizontaux. Une solution a été trouvé pour la S7300, et il est à parier qu'il en sera de même pour cette console.

Mon seul regret concerne les boutons d'épaules (gâchettes) qui sont toujours au nombre de deux et toujours aussi durs dans leur utilisation. J'aurai aimé deux gâchettes supplémentaires (L2/R2) à l'instar de la S7300. Il est toujours possible de "Binder" les touches power et volume + en guise de L2/R2 mais en terme d'ergonomie c'est pas génial.

Enfin je déplore également la perte des boutons physiques "Home" et "Menu" qui s'avéraient très pratique pour l'ergonomie en navigation sur la S5110. Ce ressenti était d'autant plus important que le tactile de cette dernière était plutôt aléatoire.  Toutefois, avec l'écran capacitif de cette version B, j'ai moins de difficulté à utiliser les boutons virtuels situés sur la barre des tâches d'Android.

L'écran.

Une autre bonne évolution concerne l'écran car nous passons d'un écran TN piezzoélectrique en 800*480 à un écran LCD capacitif 5 points toujours en 800*480. Comme sur tous les écrans des devices Low-Cost les angles de vues sont très limités. Autant j'avais pu trouver cela gênant sur la S7300, autant là je dois avouer que la taille de l'écran et l'utilisation en mode Gaming ne pose pas de réel souci. 

Par ailleurs l'écran est lumineux et dispose de bons contrastes. Il est très réactif. Toutefois, je le trouve "trop" réactif. En effet, lors d'un scroll sur l'écran, il arrive que l'écran interprète un "pointer" au moment où vous posez votre doigt. Cela m'a embêté pour naviguer notamment dans les sections des "Paramètres"ou dans le gestionnaire d'applications. Je n'ai pas trouvé d'options permettant de régler la sensibilité de l'écran.


Les solutions Softwares proposées.

JXD nous avait habitué jusque là à fournir une console remplie de bloatwares et autres joyeusetés chinoises complètement inutiles à l'utilisation que nous faisons de ces consoles (sauf à ce que vous soyez bilingue chinois...). Cette fois, les solutions softwares sont bien ciblées. On retrouve le traditionnel Game Center X, que l'on s'empressera quand même de supprimer, ainsi que des émulateurs N64, GBA, MD, NES et Mame et des roms pour tester. Quelques jeux sont aussi pré-installés : Dead Trigger, Counter Strike, Samurai II Vengeance... Comme d'habitude je ne peux que vous conseiller d'installer vos propres émulateurs.

Autre point fort, la S5110B intègre une application de mapping (à l'instar du Mapping Tool de l'Archos Gamepad), très intuitive et facilement configurable. Vous pourrez ainsi sans difficultés mapper les sticks droits et gauches. C'est un réel plus pour l'émulation de la N64 notamment. Cette application est accessible directement dans la barre des tâches grâce à une icône en formes de manettes. On regrettera toutefois l' impossibilité de pouvoir enregistrer des profils en fonction des jeux.


Mapping Tool Mode 1
Mapping Tool Mode 2
L'autre solution intégrée et qui est très pratique est la possibilité de masquer la fameuse barre de tâche qui empêche en général d'avoir un vrai Fullscreen. Jusque là j'avais par habitude d'utiliser une application disponible sur le Play Store appelée Full!screen. Là vous avez une icône en forme de double chevron (comme le logo Citroën mais à l'envers) qui permet de masquer à tout moment la barre. Le problème c'est que nous avons perdu les boutons "Home" et "Menu" et vous serez donc obligé de faire apparaitre à nouveau la barre pour avoir accès aux fonctions "Retour", "Home" et "Multitâche". La manipulation est toutefois simple car il vous suffira de faire scroll horizontal à l'emplacement de la dite barre ou encore d'appuyer sur le bouton power pour faire apparaitre une option pour réactiver le barre.


Barre du bas activée
Barre du bas désactivée

Le Google Play est intégré sur la console dans sa dernière version (celle qui est enfin jolie !). L'accès est complet malgré le fait que certains jeux semblent ne pas être compatibles avec la console. Une  modification du BuildProp de la console devrait résoudre ce problème rapidement.

L'autonomie


C'est précisément ce point qui fait défaut sur la plupart des consoles tournant sous Android. 

La JXD S5110 était pourtant celle qui s'en sortait le mieux avec une autonomie en jeu d'environ 4h pouvant être facilement amélioré. 

Jelly Bean qui est la version embarquée d'Android sur la version B propose notamment une meilleure gestion de l'alimentation comparativement à un Android Gingerbread ou Ice Cream Sandwich. Donc on s'attend à une meilleure autonomie ou au mieux à une autonomie similaire. 

Et bien oui mais non !

Malheureusement, on touche là un des points faibles de cette console qui est devenue moins autonome que sa grande soeur...l'explication vient du fait que la batterie est identique (2100 mAh) sur les deux versions, mais que l'écran de la version B est bien plus gourmand en énergie que celui de sa prédécesseur. 

Et là Jelly Bean, avec toutes les qualités qu'il a, ne permet pas d'y faire grand chose ! On se retrouve donc avec une console qui tient au mieux 2h30 avec le Wifi Off....



Enfin, je note un dégagement de chaleur important à l'arrière de la console en utilisation intensive (Jeu+Wifi).

Les connectiques



Pas grand chose à dire sur les connectiques, si ce n'est que la S5110B embarque les mêmes caractéristiques que la version précédente. A savoir un port HDMI, la prise en compte de l'OTG, le Wifi. Par contre on passe d'un port Mini-USB 1.0 à un port Mini-USB 2.0. On regrettera encore l'absence de bluetooth intégré.

De haut en bas : HDMI, Sortie audio, Mini-USB, Sortie audio, Secteur

A noter toutefois un point très positif concernant le Wifi. L'accroche à un réseau est rapide, le signal est stable et la portée est assez longue (un étage). C'est clairement une amélioration conséquente par rapport à la première version où le Wifi était clairement capricieux, avait des coupures régulières et une portée ultra-courte. 

Pour la petite anecdote, le Wifi de m'a S5110 a cramé le jour où j'ai reçu la S5110B !

Performances en jeu


Venons-en à ce qui intéresse les Gamers que vous êtes. Qu'en est-il du jeu ?

On l'a dit le processeur de cette version B a été boosté avec un double coeur et une vitesse d'execution plus élevé. On passe de 1ghz à 1,5ghz. Bon en réalité on passe de 600mhz à 1,32 ghz (JXD a toujours eu du mal avec les chiffres...). C'est aussi une RAM doublée que nous trouvons sur cette console.

Informations sur le SOC embarqué via CPU-Z
Informations sur le System via CPU-Z

Et bien cette fois la théorie est confirmée par la pratique. Tous les jeux Android que j'ai pu tester ont tourné sans difficulté aucune. Pour info, j'ai fait tourner Carmageddon, Jet Set Radio, Dead Trigger, Sonic Episode 1, Vector... 

Ces jeux, sur la S5110 première du nom, étaient soit très ralentis soit impossible à lancer. Normalement il devrait donc être possible de faire tourner une grande majorité des titres disponibles sur le Google Play

On peut noter aussi que de plus en plus de jeux Android intègrent le mappage physique directement. C'est le cas notamment de Dead Trigger et Jet Set Radio. Pour les autres, vous devrez passer par la solution software intégrée ou par une application comme Tincore Keymapper (dont je vous parlerai plus en détail dans un futur article !). Il est donc possible de prendre le contrôle total de vos jeux Android sans devoir passer par un tactile souvent laborieux en expérience de jeu.

J'ai réalisé également un test de Benchmark avec AnTuTu Benchmark 3.3.1. Les résultats présentés ici sont tout à fait relatifs et sont à prendre à ce titre. En effet, la capture écran que vous avez dessous est celle du premier test, on observe un score de 8230 (ce qui est pas si mal !). 

Oui, mais il se trouve que j'ai relancé plusieurs fois de suite ce même test pour voir s'il y avait une stabilité dans les performances. Sans suspens, ce n'est pas le cas. La moyenne des scores des tests suivantes se situant plutôt autour de 6500. Par ailleurs, il semblerait qu'en utilisant une version antérieure d'AnTuTu Benchmark, les résultats seraient améliorés. C'est en cela que je vous dis que les résultats sont relatifs et à prendre avec des pincettes...

Score au lancement du premier test
Score moyen des tests suivants
Finalement ce que je retiens sur cette console c'est l'expérience de jeu nettement améliorée par rapport à sa grande soeur. Tant d'un point de vue du confort du jeu (maniabilité, ergonomie) que de celui de la performance, avec des titres qui tournent comme je m'attends à ce qu'ils tournent !

Emulation


Là encore je me suis attaché à essayer de faire tourner des roms de jeux qui souffraient de ralentissements sur ma S5110 pour savoir si cette nouvelle mouture en a dans le ventre. Comme je l'indiquais en préambule, la S5110 avait du mal à nous proposer une émulation de la PSX et de la N64 de façon vraiment fluide faute de puissance.

Mieux pourvue, la S5110B devrait améliorer l'émulation sur ces plateformes gourmandes en sollicitation de RAM et de processeur.

Allez, j'arrête de vous faire languir, les résultats sont bien là. C'est assez flagrant notamment sur la N64 en utilisant N64oid comme support d'émulation. 

L'amélioration est réelle pour les jeux suivants que j'ai pu tester : Sin and Punishement (Là je dois dire grosse claque, le jeu est fluide et avec le deuxième stick ça devient vraiment le pied de se refaire ce titre culte), Paper Mario, Mario Kart, Diddie Kong Racing, Yoshi's Story... Sur certains de ces titres il reste encore quelques soucis de glitch parfois mais cela est dû à l'optimisation de l'émulateur plus qu'aux performances de la console elle-même.

Pour la PSX, jai fait des tests principalement avec RetroArch. Les jeux qui ont servi de base sont Ghost In The Shell, Raystorm, Tekken3 et Gran Turismo. Avec la S5110 pour avoir quelque chose de plutôt fluide il fallait jouer sur le frameskip en l'augmentant (mais le frameskip c'est un peu comme regarder un film en 3D sans les lunettes...). Sur la version B, c'est nettement plus fluide. Il y a encore parfois besoin d'un peu de frameskip sur certains titres mais beaucoup moins, et certains titres n'en ont pas besoin.

Et la Nintendo DS et la Sony PSP ? Vous le savez il existe deux émulateurs actuellement qui ont le vent en poupe et qui se peaufine avec le temps (un peu comme le bon vin !). J'ai donc essayé NDS4droid et PPSSP sur la console. J'avoue ne les avoir jamais essayé sur ma S5110 faute de puissance suffisante.

Il m'est malheureusement impossible de jouer avec NDS4droid, je me retrouve avec un écran noir, alors que j'entends le son et la Rom tourner en arrière plan...Difficile de cerner le problème, bien que je pense qu'il faut regarder plutôt du côté de l'émulateur !

Par contre, PPSSPP se lance sans problème. C'est encore une version beta, et il y a encore du boulot à faire dessus, mais c'est super prometteur ! J'ai pu lancer Wipeout Pure et Soul Calibur Broken Destiny. Seul le deuxième titre était jouable, mais encore une fois l'émulateur est encore en beta !



Wipe Out Pure sur PPSSP
Soul Calibur PPSSPP
Soul Calibur PPSSPP

En conclusion.


Je me dois de dire que c'est réellement une bonne surprise que cette version B de la JXD S5110. La majeure partie des mauvais points de la grande soeur ont été amélioré.

Reste quand même une incompréhension de taille concernant l'autonomie et le choix de JXD d'une batterie de 2100 mAh... 

Vouloir tirer les tarifs vers le bas à tout prix est clairement ce que l'on peut opposer à JXD. Une batterie de 3500 mAh aurait légèrement augmenté le coût mais aurait fait de cette console ce qui se fait de mieux sur le marché des consoles Android actuellement. Car pour avoir testé également la S7300, le confort et le plaisir de jeu est bien supérieur sur la JXD S5110B !

Cette fois nous avons une console sur laquelle vous allez pouvoir vous faire plaisir dés la sortie de la boite, et ça aussi c'est une grosse nouveauté chez JXD. Car jusque là pour avoir une console qui soit un minimum intéressante il fallait en passer par l'installation d'une Rom Custom. D'ailleurs en coulisse, on m'indique qu'une Rom Custom est actuellement en cours de test pour la 5110B pour finir de faire de cette console une console au très bon rapport qualité/prix ! 

Pour compléter ce test je vous invite également à lire celui de Deen0x (en anglais) qui a détaillé précisément les particularités techniques de la machine.

Maintenant vous savez en toute connaissance de cause ce que vous pouvez attendre de cette console (ou pas...). Et si vous souhaitez franchir le pas, je vous invite à vous rendre sur le site de Belchine.net , notre dealer officiel, qui m'a fourni la console pour ce test. Et pour ceux qui souhaiteraient bénéficier d'un petit code promo venez nous rendre visite sur le forum d'Open-Consoles !


Il se pourrait même que pour fêter les vacances d'été qui arrivent on vous propose un petit évènement sur Open-Consoles !

Enfin, je sais que certains d'entre-vous aime bien voir des vidéos des consoles en action. Je manque malheureusement de temps pour les réaliser et je suis en train de vendre mon camescope actuellement pour du nouveau matériel. Veuillez donc m'excuser pour cela, mais en fouillant sur Youtube vous trouverez déjà pas mal de vidéos pour vous donner une idée plus concrète.



k0en.

4 commentaires:

  1. Merci pour ce test complet k0en!
    Par contre, pour ma part et pour infirmer un peu tes propos concernant retroarch, je n'ai que peu d'éloges à son encontre!
    En effet, depuis l'instal de sa dernière version, dès un jeu psx lancé par exemple, la console se met à ramer à tous niveaux, et je suis obligé de l'éteindre et la redémarrer...
    Je prèfère donc nettement utiliser des emu "séparés" mais vraiment, c est sympa petite console android!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis un ane, j arrive meme pas a m identifier avec mon pseudo :-)
    Très belle revue.
    Merci a toi

    diablotinbouky

    RépondreSupprimer
  3. franchement superbe cette console aucun regret de lavoir acheter a noter que tout les jeux ps1 tourne sans lag en utilisant l'émulateur "fpse"

    RépondreSupprimer
  4. En retro 2D (Megadrive par exemple) , la batterie tient combien de temps ?
    Et combien d'heure pour la recharger ?

    RépondreSupprimer